Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Cavalier king Charles spaniel, la douceur à l’état pur

    Le Cavalier king Charles spaniel, la douceur à l'état purL’histoire du Cavalier king Charles spaniel est récente. Toutefois, il s’agit d’une race ancienne qui existait déjà au XV ème et au XVII ème siècle. Au XVII ème siècle, il a été croisé avec des roquets, ce qui a conduit à arrondir son crâne, aplatir son nez et lui conférer des yeux globuleux. En 1926, un amateur américain s’est aperçu que ce chien était différent de l’Epagneul représenté sur les peintures d’autrefois.

    Des éleveurs se sont alors attelés à la tache de recréer le chien présent sur ces toiles en compagnie de monarques et princes anglais. Il l’ont croisé avec du Pékinois et du Carlin comme premières souches. La race a été reconnue en 1945. Ce chien avait une morphologie plus forte et un museau plus long que le king Charles qui arriva en France en 1975. Un club pour les Cavaliers, les king Charles et les Epagneuls nains fut créé en 1983. Le Cavalier king Charles s’est répandu en France et et a fait reculer le nombre de naissances de king Charles.

    Le Cavalier king Charles spaniel, la douceur à l'état purIl peut vivre entre 9 et 14 ans et mesure entre 25 et 34 cm pour un poids de 5 à 9 kilos. Son corps est bien proportionné, avec un crâne arrondi. Son museau court et épais s’affine légèrement vers l’extrémité. Ses yeux ronds et bruns sont légèrement écartés, avec un contour sombre. Sa truffe est noire.

    Ses oreilles implantées haut sur la tête retombent sur les côtés. Elles sont parées de mèches ondulées. Son pelage est mi-long sur l’ensemble du corps.

    Le standard admet plusieurs robes : tricolore, noir et feu, rouge et blanc ou acajou. Un brossage hebdomadaire suffit en dehors des périodes de mue pour entretenir sa fourrure soyeuse, tout en veillant à ce qu’aucun nœud ne se forme sur ses oreilles.

    Chien sportif à l’énergie débordante, on l’utilisait autrefois comme chien de chasse pour traquer le gibier grâce à son flair et à son excellente vue.

    Le Cavalier king Charles spaniel, la douceur à l'état purIl est gentil, enjoué et sociable.  Certains sujets peuvent se montrer timides, aussi faut-il commencer la socialisation dès le plus jeune âge.

    Son éducation doit être faite dans le calme mais avec autorité. Il se montre alors obéissant, pourvu que des règles et des limites lui soient fixées.

    En dépit de sa petite taille il a besoin de se dépenser quotidiennement. Deux longues promenades au minimum doivent être prévues chaque jour. Il aboie peu et tolère généralement les autres animaux sans grande difficulté. Il faut contrôler son alimentation, car il peut aisément prendre du poids.

    L’avis de Boubou : ce petit chien est un monde de douceur à lui tout seul. Il aime son maître et n’apprécie guère la solitude. Il peut vivre en appartement mais une maison est plus conseillée, car il a besoin de défouler son énergie débordante. Dans le cas où il habiterait en appartement, son maître devra lui proposer de l’exercice régulièrement, pour qu’il soit bien dans sa tête. Le Cavalier king Charles est frileux et craint l’humidité.

    Le Cavalier king Charles spaniel, la douceur à l'état pur

    Sources :

    Encyclopédie du chien, Royal Canin

    http://www.dogbreedinfo.com/

    http://www.yourpurebredpuppy.com//

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015