Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La dentition des reptiles : les Aglyphes

    La dentition des reptiles : les AglyphesLes reptiles comptent de nombreuses familles, dont chacune possède des particularités variées. La dentition joue un rôle primordial dans l’alimentation, l’attaque et la défense des serpents. Mais tous ne possèdent pas les mêmes attributs. Ainsi, quatre grands groupes se détachent, dont celui des aglyphes, que nous allons aborder dans ce sujet.

    Le mot  » Aglyphe  » est un dérivé du mot grec  » gluphe  » , qui signifie  » canal creusé, ou rainuré  » . Un animal aglyphe est donc privé de cette particularité. Cela signifie qu’il n’a pas de crocs portant la rainure caractéristique qui permet au venin d’y être acheminé. Les serpents aglyphes comprennent de nombreuses espèces de Colubridés et l’ensemble des non-Colubridés. Car certains Colubridés n’ont ni crochets, ni venin.

    La dentition des reptiles : les AglyphesLe python et le boa font partie des reptiles aglyphes. Ils ne possèdent pas de crochets à venin ou même de poison, mais des dents recourbées, qui les aident à attraper les proies et les maintenir durant la constriction ( l’étranglement). Mais les serpents aglyphes ont beau ne pas être dangereux à proprement parler pour l’homme, ils peuvent néanmoins causer de sérieuses blessures. Le python vert des arbres (Chondropython viridis) est de ceux-là. La majorité des Colubridés sont aglyphes, donc non venimeux et constricteurs.

    La mâchoire dentée de ces reptiles peut être homodonte, autrement dit composée de dents identiques, ou hétérodonte (avec certaines dents plus développées que d’autres). Chez les espèces concernées, les dents ne sont pas creuses mais pleines. Or, chez les espèces hétérodontes, les plus grandes dents se trouvent à l’arrière de la mâchoire. On parle alors de serpents opistodonthes. Ces dents ne diffusent alors aucun venin certes, mais permettent aux sécrétions salivaires de la glande de Duvernoy néanmoins présente chez de nombreuses espèces de pénétrer dans la peau. Ces sécrétions salivaires pouvant être très toxiques, des morsures assez sérieuses surviennent donc parfois.

    Ceci démontre donc que les serpents dits aglyphes, à défaut de ne pas posséder de glandes à venin, présentent un danger qu’il ne faut pas négliger. Non venimeux ne signifie donc pas non toxique.

    La dentition des reptiles : les Aglyphes

    Sources :

    http://www.scielo.br/

    About me

    http://www.revuemedecinetropicale.com/

    http://fr.wikipedia.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015