Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La distribution de gourmandises peut-elle avoir une influence sur l’éducation des chiens ?

    La distribution de gourmandises peut-elle avoir une influence sur l'éducation des chiens ?Il n’est rien de plus banal qu’un maître assis sur le canapé devant la télé en mangeant du pop-corn, tandis que son chien déguste une friandise qu’il vient de lui offrir. De nos jours, les firmes industrielles dans le secteur de l’alimentation canine ont bien compris que les maîtres sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour faire plaisir à leur compagnon. Est ce ce que le chien en a besoin ?

    La réponse est non, il peut parfaitement vivre sans, mais il n’est  rien de plus normal si le maître a envie de lui faire plaisir, soyons réalistes. Toutefois, il est impératif de faire attention à ne pas commettre d’erreurs quant à la façon de les distribuer. Cela pourrait engendrer des problèmes de comportement difficiles à gérer. En effet, la plupart des maîtres qui veulent récompenser ou satisfaire leur chien lui demandent de s’asseoir et de donner la patte avant de lui offrir la friandise tant attendue. Cette façon de faire est un appel à plusieurs facteurs de problème.

    La distribution de gourmandises peut-elle avoir une influence sur l'éducation des chiens ?Certains chiens vont développer un facteur de stress au moment de l’attente de l’autorisation du maître provoquant des tremblements, de la salivation, de l’excitation. De plus, le chien comprendra rapidement qu’il faut s’asseoir pour obtenir ce qu’il veut. Il commencera donc à venir s’asseoir devant votre table puis se mettra à quémander. Par la suite, si un enfant en bas âge tient dans sa main un gâteau, l’animal sera tenté de croire qu’il s’agit d’une friandise qui lui est destinée et deviendra voleur, pouvant de ce fait lui causer des blessures involontaires.

    D’autre part, il faut doser, rationner l’apport quotidien de friandises, surtout chez les chiens se dépensant peu ou les plus âgés. Il faut donc comptabiliser la portion donnée afin de retirer l’équivalent de la dose alimentaire quotidienne chez ces sujets sensibles. Cela évite l’excès de protéines et matières grasses, qui peuvent être à l’origine de l’obésité de nos compagnons.

    La façon la plus correcte de donner une gourmandise est de la présenter en même tant que ses croquettes ou de la placer dans sa gamelle. Il est aussi important de choisir des gourmandises appropriées pour les chiens et faire attention à ce qu’elles ne contiennent pas de bœuf, parfois à l’origine de démangeaisons (allergies).

    La distribution de gourmandises peut-elle avoir une influence sur l'éducation des chiens ?

    Source : boubou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015