Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Bouvier bernois (origines, caractère, particularités)

    Le Bouvier bernois (origines, caractère, particularités)Le Bouvier bernois est une très ancienne race Suisse née près de Berne, dans une ville nommée Dürrbach et à Burgdorf. Il est issu de molosses utilisés au combat et à la garde des troupeaux des légions romaines. Dès le XVIII ème siècle, il était présent sur de nombreux tableaux.

    En 1902, les premiers Bouviers Bernois sont apparus dans des expositions canines avant qu’un standard ne soit publié, en 1907. La race a été sensiblement modifiée en 1949, en apportant un soupçon de Terre-Neuve. Ce chien est alors devenu le plus célèbre des Bouviers helvètes. En 1990, certains éleveurs l’ont quant à eux croisé avec des Labradors pour obtenir ce que l’on appelle déjà le Boulab, une race qui demeure encore au stade expérimental.

    Le Bouvier bernois (origines, caractère, particularités)Il peut vivre entre 6 et 8 ans, alors que son espérance de vie avoisinait autrefois 10 à 12 ans. Le cancer, auquel la race est sensible, semble être largement responsable de ce déclin. Le mâle mesure entre 61 et 71 cm pour 38 à 50 kilos et la femelle entre 58 et 69 cm pour un poids de 36 à 48 kilos. Le dessus de sa tête est plat, marquant une légère délimitation avec le museau, épais et droit. Ses oreilles triangulaires et de taille moyenne sont implantées assez haut sur le crâne, retombant sur les côtés de la tête. Leur extrémité est arrondie.

    Ses joues, les commissures de sa bouche et ses sourcils sont marqués d’une couleur fauve ainsi que sa poitrine, ses pattes et le dessous de sa queue. Son pelage mi-long est tricolore (noir, blanc et fauve). Une large flamme blanche orne sa poitrine. Cette couleur est également visible sur sa tête, le bout de ses pattes et de sa volumineuse queue. Son épaisse fourrure le rend sensible à la chaleur, le destinant davantage à des régions fraîches. Il mue modérément tout au long de l’année, mais plus intensément au printemps et à l’automne. Un brossage est donc nécessaire deux fois par semaine en temps normal, et une fois tous les deux jours en période de mue.

    Il est énergique, agile et robuste. Sa maturité est tardive, elle ne survient qu’à l’âge de 18 mois. Il atteint sa taille définitive bien avant sa maturité intellectuelle. C’est un chien affectueux envers son maître et qui adore les enfants et protège sa famille. Il sait se montrer calme et tolérant et apprécie de prendre part à la vie de ses maîtres. Amateur de grands espaces, il a besoin de travailler ou se dépenser pour trouver un parfait équilibre. La vie en appartement n’est pas du tout faite pour lui. C’est un chien dissuasif mais sans agressivité malsaine. Il n’aime pas la solitude. Il est assez exubérant pendant les trois premières années de sa vie. Il faut privilégier les sujets curieux et joueurs lors de l’adoption, ceux qui n’hésitent pas à venir à votre rencontre, sans pour autant se montrer dominants ou dominés par leurs frères et sœurs. Cela optimise les chances d’avoir un chiot équilibré. La socialisation reste tout de même à parfaire ensuite, notamment par le biais de promenades régulières en ville.

    L’avis de Boubou : ce chien est assez dominant, surtout le mâle, et son caractère ne se forme définitivement qu’à l’âge de trois ans. Il a besoin d’un maître calme, qui saura lui tenir tête sans énervement. Il a besoin d’être éduqué dès son troisième mois pour éviter les débordements à l’âge adulte. Son besoin d’espace est important pour son équilibre.

     Le Bouvier bernois (origines, caractère, particularités)

    Sources :

    http://dogtime.com/

    http://www.berner.org/

     » Encyclopédie du chien « 

    http://www.dogbreedinfo.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015