Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    décembre 2013
    L M M J V S D
    « Nov   Jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  

    Le Boston terrier, un chien de combat à la reconversion réussie

    Le Boston terrier, un chien de combat à la reconversion réussieLe Boston Terrier est né dans la ville de Boston, dans le Massachusetts. Il a été la première race canine non sportive à être élevée aux Etats-Unis.

    Il a été créé pour livrer des combats contre chiens et taureaux. C’est ainsi que des Bulldogs et des Bull terriers ont été mêlés, afin de réunir les atouts combatifs des deux races en une seule.

    Après une première apparition lors d’une exposition en 1870, un club du nom de  » Boston terrier club of America  » lui a été dédié en 1891. L’American Kennel Club l’a accepté en 1893. Il a ensuite été croisé avec le Bouledogue français. Le Boston terrier est arrivé en France en 1927, connaissant alors un franc succès. Aujourd’hui, sa diffusion reste limitée.

    Le Boston terrier, un chien de combat à la reconversion réussieCe chien est robuste et doté d’une grande énergie. S’il a notamment été utilisé autrefois pour la tauromachie, son caractère actuel n’a plus rien de celui d’un chien de combat. Il est gentil, apprend vite et peut se montrer impatient. En contrepartie, il faut s’adapter à son rythme et l’éduquer en alliant douceur et fermeté. Patience, félicitations et cohérence donnent d’excellents résultats.

    Peu aboyeur, c’est un bon gardien qui ne faire preuve d’aucune agressivité. Agréable compagnon, il a été surnommé « American gentleman » , car il apprécie autant la compagnie de personnes âgées que celle d’enfants de plus huit ans, les plus jeunes se montrant moins respectueux.

    Participer à la vie de la famille est une satisfaction permanente pour lui. Mais ce chien est extrêmement sensible au ton de la voix ou à l’atmosphère régnant dans son environnement, ce qui implique d’en tenir compte pour anticiper sa réaction, qui peut être bonne ou mauvaise suivant la connotation.

    Le Boston terrier, un chien de combat à la reconversion réussie

    Il peut sans problème vivre en appartement, à condition de pouvoir se dépenser quotidiennement. Ses rapports avec d’autres animaux sont bons, bien qu’ils puissent être conflictuels avec d’autres chiens, surtout entre deux mâles, comme cela est le cas chez de nombreuses races.

    Il pèse entre 7, 9 et plus de 11,5 kilos, suivant la catégorie de poids dans laquelle il se situe. Il peut vivre jusqu’à une quinzaine d’années. Sa silhouette est robuste et athlétique, avec une queue basse et courte, s’affinant à son extrémité. Cette dernière peut être droite ou enroulée en tire-bouchon. Ses oreilles pointues et larges à la base sont dressées sur les côtés de sa tête, carrée et plate sur le dessus. Ses yeux sont larges, ronds et expressifs. Son plus gros défaut est de baver, ce qui exige de se munir d’une serviette lors des sorties ou lorsqu’il boit.

    Son pelage est ras et brillant. Les robes les plus recherchées sont bringées, ou noires avec le museau, la gorge, la nuque, le poitrail et les pattes blancs, mais il peut aussi être phoque (  » seal  » ). Il est très important de le brosser régulièrement et lui nettoyer les plis de la face ainsi que les yeux. Un bain ne doit lui être imposé qu’en cas de nécessité, en employant un shampoing au pH neutre (un shampoing pour bébé ou pour chien).

    L’avis de boubou : en dépit de sa ressemblance physique avec le bouledogue français, là s’arrête la comparaison. Ce chien est nettement moins caractériel et plus vif. Il a besoin d’une éducation ferme dès son plus jeune âge. Destiné à des personnes sportives, il ne se contente pas d’un petit tour dans le jardin. Espiègle, ce fanfaron est un amoureux des grands espaces, où il pourra évacuer toute son énergie.

    Le Boston terrier, un chien de combat à la reconversion réussie

    Sources :

     » Encyclopédie du chien « 

    http://www.nextdaypets.com/

    http://www.22dog.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015