Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Gourami perlé, ou Trichogaster leeri

    Le Gourami perlé, ou Trichogaster leeriLe Gourami perlé, ou Trichogaster leeri, est originaire de Malaisie. A l’état sauvage, il est présent dans les rivières à végétation dense situées entre Bornéo et Sumatra.

    Il mesure 12 cm environ, ce qui en fait l’un des plus grands poissons du genre, et peut vivre près de huit ans. Son corps est ovale, aplati sur les flancs, avec un dos brun à vert olive et un ventre argenté délimités par une ligne noire latérale. Il est ponctué de points blancs nacrés visuellement semblables à des perles, d’où son nom. Deux longs filaments à vocation tactile sont situés sous son ventre. La femelle arbore un ventre légèrement rebondi et le bord de sa nageoire dorsale est arrondi. Chez le mâle, les nageoires dorsales et anales s’affinent en pointes et le dessous du corps est d’un rouge-orangé intense, une couleur quasiment invisible chez sa compagne.

    Le Gourami perlé, ou Trichogaster leeriIl doit être maintenu dans un bac de 120 litres au moins et dont la profondeur n’excède pas 30 cm. La température doit être comprise entre 24 et 28 °C, avec un pH de 6,5 à 8,5.

    Ce Gourami est un Labyrinthidé, ce qui signifie qu’il respire sous l’eau comme en surface. L’aquarium doit être densément planté et compter des plantes de surface pour qu’il se sente sécurisé et ose s’aventurer dans l’espace qui lui est dévolu.

    Vallisneria, Cryptocotyne et mousse de Java sont appréciées ainsi qu’un faible éclairage et un

    substrat sombre. Ces végétaux contribuent à créer des barrières naturelles pour que les Gouramis mâles se montrent  moins combatifs entre eux en présence de femelles, notamment durant la saison de la reproduction. Le fait de ne pas voir en permanence leurs congénères participe à les apaiser.

    Le Gourami perlé, ou Trichogaster leeriOmnivore, il consomme des algues en paillettes alliées à des aliments carnés lyophilisés, surgelés ou vivants. Ce poisson est pacifique et peut parfaitement partager un aquarium communautaire, pourvu que les autres occupants soient de la même taille que lui et ne se montrent pas belliqueux. D’autres Labyrinthidés et des Cichlidés nains lui sont souvent associés.

    Il se reproduit facilement en captivité. Il suffit d’abaisser le niveau de la surface de 10 à 12 cm puis réunir un couple. Le mâle construit un nid de bulles où la femelle pond dès qu’il parvient à l’attirer jusqu’à ce « home sweet home ». Dès la délivrance des oeufs, cette dernière doit être retirée du bac, son partenaire en prenant soin jusqu’à l’éclosion, avant d’être mis à l’écart à son tour.

    Le Gourami perlé est fréquemment rencontré chez les revendeurs en aquariophilie. Sa robustesse alliée à sa livrée délicatement ponctuée de blanc en font un atout des aquariums d’eau douce.

    Le Gourami perlé, ou Trichogaster leeri

    Sources :

    http://www.aquaticcommunity.com/

    http://www.liveaquaria.com/

    http://www.fishlore.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015