Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
juin 2017
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Perroquets : y-a-t-il des différences de comportement entre mâles et femelles ?

Perroquets : y-a-t-il des différences de comportement entre mâles et femelles ?L’adoption d’un perroquet pose le problème du choix. D’une part, il faut choisir l’espèce qui nous correspond le mieux, suivant notre mode de vie, notre temps libre et nos moyens. D’autre part, il faut déterminer le sexe de l’animal que nous envisageons d’adopter.

Il globalement est erroné de croire que l’oiseau nous sera plus attaché suivant notre choix. De plus, la couleur ne doit pas entrer en ligne de compte chez les sujets sexables à l’œil nu. En revanche, mâles et femelles ont un comportement sensiblement différent. Cela peut contribuer à orienter notre décision.

Suivant l’espèce que nous souhaitons acquérir, il existe d’emblée des variations notables. Chez les perruches ondulées, à l’inverse des autres perroquets, le mâle est plus familier, doux et affectueux que la femelle. Mais chez les perroquets gris du Gabon, les gris du Timneh ou les Cacatoès les mâles deviennent plus agressifs dès la maturité sexuelle. Aussi, pour ne pas commettre d’erreur avant de nous décider, il faut réfléchir à ce que nous « attendons » de notre bête à plumes. En fonction, il nous faut tâcher de réunir des informations spécifiques sur les distinctions entre les deux sexes. Quoi qu’il en soit, les poussées hormonales peuvent être un argument à prendre en compte.

Perroquets : y-a-t-il des différences de comportement entre mâles et femelles ?Lorsque survient le passage à l’âge adulte, que l’on nomme la « maturité sexuelle » , les femelles peuvent manifester de l’agressivité. Ce phénomène est particulièrement marqué chez les Amazones, qui deviennent alors plus grincheuses et susceptibles. Cependant, les mâles peuvent aussi avoir une poussée hormonale. Ce n’est donc pas un critère en tant que tel, à moins de considérer le degré d’expression possible de l’agressivité.

Chez les Conures par exemple, les mâles sont généralement plus territoriaux, plus méfiants en ce qui concerne les changements et les étrangers. Ils sont aussi plus bavards. Mais cela peut être à double tranchant, suivant qu’ils parlent ou crient. Les femelles tendent à être plus affectueuses. Chez les gris du Gabon, les gris du Timneh, les perruches ondulées, ou les perruches souris en revanche, aucune étude sérieuse n’a été entreprise. Les éleveurs considèrent globalement que les deux sexes se valent en termes de comportement.

Il faut donc d’une part déterminer l’espèce choisie, d’autre part ses tendances suivant le sexe. Néanmoins, toutes les informations disponibles à ce sujet demeurent relativement indicatives. Elles ne tiennent aucun compte du lien si spécial qui se tisse entre un maître et son oiseau, ou des facteurs environnementaux qui interviennent dans la mise en place des comportements. Il est donc primordial de nous baser avant tout sur ce que nous ressentons. Je fais partie de ceux qui considèrent qu’un oiseau doit nous choisir tout autant que nous le choisissons. Le premières impressions sont souvent les bonnes, mais il nous appartient ensuite de veiller à prodiguer une éducation correcte au perroquet qui a su nous séduire.

Perroquets : y-a-t-il des différences de comportement entre mâles et femelles ?

Sources :

http://birdcage.net/

https://www.thespruce.com/

http://www.birdchannel.com/

http://www.budgiemania.com/

Welcome!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015