Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2017
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728  

    Santé : l’arthrite chez les perroquets (causes, symptômes et traitement)

    Santé : l'arthrite chez les perroquets (causes, symptômes et traitement)L’arthrite peut toucher nos perroquets. Elle peut se manifester à tout âge, qu’elle soit septique ou traumatique. La première est la plus répandue en médecine vétérinaire.

    De même que chez de nombreuses espèces, la polyarthrite gériatrique concerne les oiseaux. Toutefois, la petite taille de ces patients à plumes complique le diagnostic radiographique. Différents facteurs interviennent pour que les premiers symptômes se manifestent. Cela dépend de l’âge, du poids, de la condition physique générale, des blessures antérieures, ainsi que de tout autre facteur médical. Tous ces éléments mis bout à bout sont susceptibles d’être à l’origine de cette maladie. Ils en déterminent aussi le taux de gravité initial et la rapidité d’évolution.

    La pododermatite est souvent constatée chez les psittacidés atteints. Elle peut être une cause ou une conséquence de la baisse d’activité. De même, lorsqu’un oiseau est mal nourri, la qualité de l’épithélium plantaire (les couches de kératine superposées pour former les écailles protectrices dans cette zone) s’amenuise et l’obésité est souvent observée, deux critères généralement présents chez ceux souffrant d’arthrite. Par ailleurs, l’environnement dans lequel vit l’animal revêt également une grande importance. Cela concerne plus particulièrement la cage et les accessoires qui s’y trouvent. Une cage trop petite va empêcher le perroquet de se mouvoir correctement, ce qui devient plus problématique encore lorsqu’il y passe le plus clair de son temps au lieu d’en sortir plusieurs heures par jour comme cela devrait être le cas. La variété, le diamètre et la texture des perchoirs comptent tout autant. S’ils ne lui permettent pas de se poser confortablement, ce sont des facteurs aggravants pouvant favoriser la pododermatite et les conséquences qui l’accompagnent. A ce titre, la pointe des ongles permet d’asseoir la stabilité en renforçant la prise des pattes. Les ailes contribuent également à l’équilibre, surtout si elles ne sont pas taillées (pour celles qui le sont) excessivement.

    Santé : l'arthrite chez les perroquets (causes, symptômes et traitement)Quels sont les symptômes visibles :

    • les doigts des pattes se déforment, s’orientant dans de mauvaises directions
    • lorsque le perroquet se perche, il peut avoir du mal à saisir ce qui se passe et mordre les doigts qui le font souffrir ; les articulations sont donc parfois endolories
    • les déplacements dans la cage et hors de celle-ci sont moins faciles et plus maladroits, des chutes sont parfois observées
    • l’animal rencontre des difficultés manifestes à trouver l’équilibre
    • les doigts se recroquevillent.

    Lorsque l’arthrite est diagnostiquée, le vétérinaire va traiter l’inflammation, pour soulager la douleur. Des traitements comme le Meloxicalm ou la Glucosamone sont souvent employés. L’acupuncture est parfois utilisée. Enfin, la goutte articulaire est fréquemment observée chez les sujets âgés. Mais la distinguer de l’arthrite peut se révéler délicat en raison des différences observées pour ces deux maux suivant les oiseaux.

    Suivant la taille de l’espèce détenue, il existe de petites astuces permettant de faciliter la vie de nos perroquets. Placer une roue pour hamster , bloquée pour éviter qu’elle ne tourne, permet par exemple aux perruches ondulées (Melopsittacus undulatus) de trouver un point d’équilibre plus facilement. Habiller les rebords des gamelles de morceaux de caches de protection sablés pour perchoirs rend également la pose des pattes plus aisée et confortable. Certains vont jusqu’à préconiser l’usage de pansements du Dr Scholl, pour que la surface soit plus souple encore sous les pattes. Si le psittacidé montre des difficultés à se déplacer ou escalader, faites également en sorte de rapprocher du sol un perchoir, ou placer une rampe d’accès crantée pour favoriser l’accès à un niveau supérieur. De petites plateformes sont souvent aussi une alternative utile. S’il tombe régulièrement, placez une surface souple sur le sol pour amortir sa chute. Pensez aussi à déplacer ses augets d’eau et de nourriture s’il ne parvient plus à y accéder correctement.

    Un perroquet arthritique a avant tout besoin d’être compris, et sa douleur doit être prise en compte, au même titre que celle de la même nature dont souffrent les personnes âgées humaines. Cela concerne également sa manipulation, qui doit être plus délicate. Soins, douceur et amour sont les plus indiqués pour lui apporter du bien-être.

    Santé : l'arthrite chez les perroquets (causes, symptômes et traitement)

    Sources :

    http://www.avianweb.com/

    http://www.birdsupplies.com/

    http://goodbirdinc.blogspot.fr/

    http://www.merckmanuals.com/

    http://abirdsbestlife.wordpress.com/

    http://www.tailfeathersnetwork.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015