Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

L’impact de la solitude sur l’ADN et l’espérance de vie des perroquets

L’impact de la solitude sur l’ADN et l'espérance de vie des perroquetsAu Vetmeduni Vienna, des scientifiques ont observé les télomères (qui enveloppent et protègent les cellules d’ADN) de perroquets gris du Gabon vivant en captivité. En les comparant à celles des singes, ils ont découvert que ces télomères étaient plus courtes chez ces derniers. Leurs résultats ont fait l’objet d’une publication dans la revue PLOS ONE.

Leur constat initial a fait germer l’hypothèse d’une interférence entre le stress social lié à la vie en captivité, le vieillissement cellulaire et une forme particulière de réparation de l’ADN. Le fait est que dans nos maisons, les rapports sociaux des perroquets sont souvent limités au strict minimum, voire inexistants, puisque la plupart sont également privés de la présence de leurs semblables. Or, leurs besoins dans ce domaine sont extrêmement importants. L’isolement social a par conséquent un impact non négligeable sur leur santé et leur vie en général.

Lors de chaque division cellulaire, la taille des télomères diminue, jusqu’à ce qu’elle devienne trop petite pour être divisée à nouveau, ce qui porte le nom de « sénescence réplicative ». Le processus de la sénescence cellulaire vise à éliminer les cellules usées, mais il semble participer au vieillissement et à la mortalité. Or, de précédentes études ont révélé que le raccourcissement des télomères était accéléré par le stress.

Pour la première fois, les chercheurs ont donc voulu se pencher sur les effets de l’isolement social sur le raccourcissement des télomères, au moyen d’échantillons d’ADN prélevés lors d’examens vétérinaires de routine sur des psittacidés.

L’impact de la solitude sur l’ADN et l'espérance de vie des perroquetsLa longueur des télomères de ces oiseaux a ensuite été comparée à celle d’individus maintenus en couple et âgés d’1 à 45 ans. Les scientifiques ont alors observé sans étonnement que tous habitats confondus, les sujets les plus âgés avaient des télomères plus courtes que les plus jeunes. Cependant, au sein d’une même tranche d’âge, celles-ci étaient également plus courtes chez ceux vivant seuls que chez ceux maintenus en couple.

Chez l’Homme, les études menées avaient déjà témoigné du lien entre le niveau de stress social, la privation et des télomères courtes, mais l’équipe allemande est la première à étudier cela chez d’autres espèces, comme les souris, chez qui le parallèle a pu être établi en situation de stress et de surpopulation. Selon Franz Schwarzenberger, du Département des Sciences Biomédicales au Vetmeduni Vienna l’étude de la longueur des télomères devrait permettre de mesurer le degré d’exposition d’une personne, et donc d’un perroquet, à un stress chronique. En étudiant l’évolution de cette donnée au fil du temps, il sera possible de déterminer plus précisément l’influence directe du stress sur la santé et l’espérance de vie de nos oiseaux de compagnie.

En Autriche, il est interdit de détenir un perroquet seul, sans congénère. Nous savions déjà qu’un perroquet était un être viscéralement voué aux relations sociales, ce que nous, humains, pouvons difficilement lui procurer à la hauteur de ses besoins par notre simple présence, quels que soient nos efforts. Alors pourquoi ne pas envisager dès le départ, d’adopter deux perroquets au moins, pour favoriser les interactions sociales, réduire le stress lié à la vie en captivité, améliorer le bien-être de nos compagnons à plumes et espérer prolonger leur espérance de vie. En effet, il serait possible de rallonger les télomères en améliorant la qualité de la vie, ce qui est vrai pour nos animaux comme pour nous.

L’impact de la solitude sur l’ADN et l'espérance de vie des perroquets

Sources :

http://www.care2.com/

http://fif2.blog.sbc.edu/

http://www.parentherald.com/

https://www.sciencedaily.com/

4 réponses à L’impact de la solitude sur l’ADN et l’espérance de vie des perroquets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015