Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
décembre 2016
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Santé et jeu vidéo : Call of Duty va-t-il sauver les perroquets de l’ennui ?

Santé et jeu vidéo : Call of Duty va-t-il sauver les perroquets de l'ennui ?Stimuler le corps et l’esprit de nos perroquets est une gageure au quotidien. Si nous y parvenons généralement aisément durant les premières années, renouveler leur intérêt peut se révéler plus difficile au fil du temps.

Les chercheurs de la Texas A&M University se sont penchés sur la question, et c’est par le biais d’une expérimentation basée sur les jeux vidéo qu’ils y ont répondu, après avoir analysé les études effectuées au cours des 20 dernières années, qui démontraient que ces jeux, utilisés avec modération, amélioraient globalement les capacités mentales des humains adultes ainsi que ses performances cognitives.

Les scientifiques du Schubot Exotic Bird Health Center de cette université ont pour cela utilisé un logiciel reposant sur le système auditif et visuel des psittacidés. En l’utilisant en l’absence de leur maître, ces derniers pouvaient ainsi demeurer actifs physiquement et mentalement, ce qui les préservait de l’ennui.

Taylor Strange, étudiante diplomée de la Texas A&M, a quant à elle noté que lorsque le perroquet mâle qu’elle observait venait d’améliorer son score à un jeu vidéo, il se lançait dans une danse pour exprimer sa satisfaction après avoir remporté une partie. Constance Woodman a quant à elle relevé que la réaction de l’oiseau étant positive, l’utilisation du procédé pourrait être envisagée pour d’autres animaux dans le futur pour améliorer leur santé mentale et physique. Sur le plan vétérinaire, ce serait également un excellent moyen de tester leur audition, leur vision et leurs capacités cérébrales. Les perroquets destinés à être relâchés pourraient quant à eux tout autant en tirer parti que ceux vivant à nos côtés.

Le Docteur Donald Brightman, qui a pris part à ces travaux, a établi que la vie en cage menait inexorablement à l’ennui et à la mélancolie, voire à l’automutilation par le picage ou à la folie, une vision assez effrayante s’il en est. La vie sédentaire n’est pas adaptée aux besoins d’oiseaux dont l’espérance de vie se situe entre 30 et 60 ans en moyenne. Les problèmes liés au surpoids, fréquemment observés en médecine vétérinaire, en sont également la preuve.

Mais quels sont les jeux vidéo susceptibles d’apporter un tel bénéfice à nos compagnons à plumes ? Vous allez être surpris, car chez l’Homme, ce sont les jeux d’action tels que Call of Duty qui sont les plus bénéfiques. Ils augmentent notamment la réactivité et la rapidité à analyser des données et diminuent la frustration, car ils permettent de se défouler. Cependant, ces études n’ont pas relevé uniquement des points positifs concernant l’impact des jeux vidéo sur l’Homme, puisqu’une nervosité accrue a également été relevée.

Alors, à quelle dose faudrait-il envisager leur utilisation sur des perroquets, lorsque nous savons à quel point ces oiseaux intelligents sont sensibles émotionnellement et psychologiquement ? La question demeure en suspens.

Santé et jeu vidéo : Call of Duty va-t-il sauver les perroquets de l'ennui ?

Sources :

http://en.yibada.com/

http://www.gamergen.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015