Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    novembre 2015
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  

    Santé : lorsque taper du pied devient un problème pour nos perroquets

    Santé : lorsque taper du pied devient un problème chez nos perroquetsParmi les comportements fréquemment observés chez nos perroquets, taper du pied est l’un des plus connus. Cacatoès et Eclectus sont les plus connus dans ce registre. La plupart du temps, cela témoigne d’une volonté de battre la mesure en cadence, mais ce que nous savons moins, c’est qu’il peut s’agir d’un acte indépendant de leur volonté.

    Lorsque les doigts des pattes sont parcourus par des spasmes musculaires, cela conduit nos oiseaux à taper du pied encore et encore, parfois jusqu’à faire entendre le choc des griffes venant frapper le perchoir qui les supporte. Ce mouvement incontrôlable peut affecter une seule patte ou les deux.

    L’alimentation est souvent la cause de ce problème. A ce titre, les extrudés sont en première ligne, car ils renferment des aliments traités, mais l’alimentation humaine, autrement dit les produits de consommation transformés (fromage, pâtes et plats surgelés notamment) sont aussi incriminés.

    Santé : lorsque taper du pied devient un problème chez nos perroquetsDe façon générale, pesticides, colorants artificiels et conservateurs peuvent causer des spasmes. Mais il en va de même dans le cas d’un apport excessif en vitamines sous la forme d’une supplémentation. Une importante carence alimentaire en est parfois responsable chez les Cacatoès.

    Sur le plan comportemental cependant, si aucun problème de santé n’est à déplorer, ce mouvement répété se manifeste parfois lorsqu’un psittacidé en suspecte un autre de convoiter son perchoir favori ou toute autre partie de son espace vital et veut lui signifier de passer son chemin. Il s’agit alors d’une forme d’avertissement.

    En cas de doute, mieux vaut donc faire examiner le perroquet par son vétérinaire aviaire, en prenant soin de préciser le type d’alimentation qu’il consomme, afin de faciliter le diagnostic. Une seule chose demeure invariable cependant, une alimentation naturelle et saine est le meilleur moyen de préserver sa santé. Chaque oiseau est différent, et ce qui relève d’un problème de santé chez l’un ne tient parfois qu’à un goût immodéré pour la musique chez l’autre. Observer chaque jour comment il se comporte, au besoin en prenant des notes, augmente largement nos chances de cerner l’apparition d’une anomalie.

    Santé : lorsque taper du pied devient un problème chez nos perroquets

    Sources :

    http://pets.thenest.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015