Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    octobre 2016
    L M M J V S D
    « Sep   Nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  

    Alimentation et santé : l’importance de l’apport en protéines pour le cheval

    Alimentation et santé : l'importance de l'apport en protéines pour le chevalLa part de protéines à inclure dans la ration d’un cheval doit être déterminée en tenant compte de tous les facteurs, de façon à lui apporter le meilleur. Son importance est souvent sous-estimée, car nombreux sont les maîtres ne connaissant pas réellement son utilité.

    Le dosage des protéines influe largement plus sur les capacités d’un équidé que nous ne l’imaginons. Les protéines fournissent à l’organisme les acides aminés permettant de favoriser la croissance, construire les os et les tissus mous.

    Elles affectent également la formation de la masse musculaire, mais aussi la réparation des muscles et d’autres organes. De ce fait, indirectement, elles contribuent à lui donner les moyens de fournir l’effort qui lui est demandé.

    Cependant, si les protéines sont bonnes pour notre monture, lui en donner beaucoup n’est pas forcément la bonne solution.

    Alimentation et santé : l'importance de l'apport en protéines pour le chevalIl faut s’interroger sur la part que le foin et les granulés représentent, et éventuellement faire de même pour les compléments alimentaires, si l’animal en reçoit. La dose délivrée pour chacun d’entre eux doit aussi être considérée. A ce titre, connaître les ingrédients qui entrent dans la composition des aliments précités est tout aussi important.

    Il faut avant tout se concentrer sur l’apport réel en protéines brutes d’une ration plutôt que sur le pourcentage en lui-même, comme l’indiquait dès 2007 le « National Research Council ».

    En multipliant la portion de nourriture par le pourcentage de protéines crues, il est possible de calculer la dose donnée pour répondre aux besoins de l’animal. La part quotidienne de protéines brutes recommandée va de 540 g pour un cheval d’âge mûr au repos à 1535 g pour une pouliche allaitante de 500 kg. Ces valeurs se situent autour de celles visant les animaux de travail ou en pleine croissance.

    Les poulains en pleine croissance et les juments utilisées pour la reproduction ont des besoins plus importants en protéines que les animaux matures. Lorsque la ration de foin excède la dose nécessaire pour un individu d’âge mûr au repos, une alimentation moins riche permet d’équilibrer l’apport d’acides aminés et d’ajouter un supplément pour compenser les nutriments susceptibles d’être présents en trop faible quantité dans le fourrage.

    Une carence peut causer des problèmes de croissance et de développement chez les poulains, réduire l’appétit ou ralentir la pousse des sabots. Chez un adulte, cela peut affecter la mue et l’aspect de la crinière. Mais un apport excessif peut à l’inverse impacter la performance athlétique chez les adultes et augmenter de façon dangereuse le taux d’insuline dans le sang des plus jeunes.

    L’apport en protéines, suivant qu’il est plus ou moins bien dosé, peut donc faire la différence et avoir un impact important sur la santé d’un cheval. Opter pour un fourrage et des granulés de bonne qualité est toujours le gage d’un meilleur contrôle de l’alimentation et de meilleures chances de permettre à notre compagnon de rester en bonne santé.

    Alimentation et santé : l'importance de l'apport en protéines pour le cheval

    Sources :

    http://www.vetpro.co.nz/

    http://www.thehorse.com/

    http://www.equisearch.com/

    http://www.horsefeedblog.com/

    https://www.horsejournals.com/

    https://equinenutritionnerd.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015