Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Alimentation : comment reconnaître un foin de bonne qualité ?

    Alimentation : comment reconnaître un foin de bonne qualité ?

    Lorsque nous choisissons un foin, il est primordial de savoir en reconnaître la qualité, pour apporter les éléments nutritifs nécessaires à nos animaux. Différents facteurs entrent en compte suivant la qualité du foin choisi : sa composition, la date de coupe, la durée de séchage et le mode de conservation.

    L’INRA publie d’ailleurs chaque année des tables de valeur des fourrages, pour indiquer les valeurs des mélanges sur le plan nutritif et digestif et minéral. Cela peut servir à évaluer la ration journalière nécessaire à une bête.

    L’idéal est d’acheter ce que nous avons vu pousser, bien évidemment. Mais lorsque cela n’est pas possible, il ne faut pas hésiter à poser des questions. Cependant, avec un certain sens de l’observation, nous pouvons sans trop de risque juger de sa qualité.

    Pour cela, il faut regarder au cœur des bottes de foin en plongeant la main dedans pour en retirer une poignée. La couleur est un excellent indicateur. Si le foin est vert, cela signifie qu’il a été coupé depuis peu. Il est alors très parfumé. Le foin vert de Crau est à ce titre particulièrement réputé (cf photo ci-dessous à gauche). S’il est brunâtre, il est probable qu’il est ancien ou a pris l’eau, ce qui le rend moins nourrissant. Or la pluie peut considérablement réduire la concentration en nutriments si elle survient durant le fanage.

    Un foin blanc est quant à lui synonyme d’une récolte faite dans de mauvaises conditions (cf photo ci-dessous à droite). Enfin si des champignons ou des traces de moisissure sont visibles, qu’il sent le moisi, mieux vaut choisir autre chose.

    Alimentation : comment reconnaître un foin de bonne qualité ?Alimentation : comment reconnaître un foin de bonne qualité ?

    Le foin le plus nourrissant est celui coupé durant la floraison, surtout la luzerne. Il faut qu’il soit bien vert pour indiquer une bonne qualité. Mais de façon générale, un foin brun-vert, luisant et parfumé est bon. Le foin brun est terne, lui. Un mauvais foin contient d’ailleurs davantage de tiges que de feuilles, ce qui est un indicateur précieux. Enfin, considérez le poids de la botte. Trop léger il est trop sec et manque de nutriments, trop lourd, il a sans doute été exposé à l’humidité et développé des moisissures. C’est en prenant ces précautions d’usage que nous pouvons procurer à nos lapins, chèvres, moutons, chevaux et autres compagnons une alimentation qui saura leur apporter l’énergie nécessaire pour rester en bonne santé.

    Alimentation : comment reconnaître un foin de bonne qualité ?

    Sources :

    http://smallpetselect.com/

    http://www.afpf-asso.org/

    http://www.nzlifestyleblock.co.nz/

    http://www.rockymountainrider.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015