Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le nez au secours de la paralysie des pattes chez le chien Jasper,Teckel (ou Dachshund)

    Le nez au secours de la paralysie des pattes chez le chien Jasper,Teckel (ou Dachshund)Jusqu’à récemment, la paralysie revêtait le plus souvent un caractère irréversible chez le chien. Mais un traitement révolutionnaire a été mis au point pour venir en aide aux chiens paralysés. Il s’adresse à ceux dont la moelle épinière a subi des dégâts, et semble pouvoir être efficace dans un délai de plus d’un an après la blessure.

    Pour bénéficier de ce petit miracle de la médecine vétérinaire, les patients doivent avoir  » du nez  » . En effet, il repose sur l’injection dans la zone touchée, de cellules provenant du museau canin, une méthode mise au point en 2012. Celles injectées sont appelées COE (Cellules Olfactives Engainantes). Elles ont pour effet de régénérer la zone endommagée, puisqu’elles interviennent à l’origine dans la réparation des fibres nerveuses dans le museau. Les sujets en ayant bénéficié peuvent non seulement recouvrer la faculté de faire bouger leurs pattes arrières, jusque là paralysées, mais aussi de coordonner à nouveau le mouvement de celles de devant, pour se déplacer et marcher. C’est ainsi que Jasper, un Teckel paralysé, a retrouvé l’usage de ses membres. C’est la première fois qu’un tel succès est constaté chez un animal près d’un mois après la blessure.

    Le nez au secours de la paralysie des pattes chez le chien Jasper,Teckel (ou Dachshund)Jasper a subi en tout six mois de traitement avant de parvenir à marcher à nouveau comme avant. Chez l’Homme, cette technique ouvre également de nouvelles perspectives.

    Cependant, le professeur Robin Franklin, qui a mené ces travaux, estime que seule une amélioration partielle serait alors à espérer. Selon lui, les tentatives réalisées auprès de 34 autres chiens ont démontré une progression pouvant aller, outre une mobilité plus ou moins grande des membres paralysés, jusqu’à une reprise du fonctionnement normal des intestins ou de la vessie.

    Il est important de savoir que les recherches entreprises ont reposé sur le traitement de chiens qui n’ont pas délibérément été blessés. Tous les candidats avaient perdu leur mobilité suite à un accident ou une maladie.

    Les tests ont été opérés à l’aveugle, jusqu’à l’observation des résultats, de sorte que durant l’injection des cellules, scientifiques et maîtres ignoraient quels animaux avaient reçu un véritable traitement ou un placebo.

    Cette découverte médicale reflète un exemple concluant de travail conjoint entre médecins et vétérinaires, en vue de valider l’efficacité du traitement sur des animaux de compagnie. Après des essais concluants menés sur les rats, puis Jasper le Dachshund, les travaux vont pouvoir suivre leur cours, dans le but d’obtenir à l’avenir, si possible, des résultats similaires chez l’Homme.

    Le nez au secours de la paralysie des pattes chez le chien Jasper,Teckel (ou Dachshund)

    Sources :

    http://www.dailymail.co.uk/

    http://www.isciencetimes.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015