Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalité

Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalitéLe Teckel, ou Dachshund, occupe à lui tout seul le 4 ème groupe de la nomenclature de la FCI (Fédération Canine Internationale), car son aspect physique ne ressemble à celui d’aucun autre chien.

Il représente la plus petite variété de chien dite « hound ». Son corps est long et court sur pattes, ce qui lui donne l’aspect d’un hot-dog qui lui a sans doute valu le surnom de « chien-saucisse ». Sa large poitrine contraste avec la finesse du reste de son corps et témoigne de sa grande endurance. Son museau est de taille moyenne, avec une tête très expressive, parée de deux petites oreilles tombantes. Il comprend trois variétés et trois types de poil pour chacune. Les trois variétés sont standard, nain et chasse au lapin. Les trois types de poil sont ras et lisse, court et dur et poil long. Une grande palette de couleurs est possible, qu’il s’agisse du blond doré, du roux, du noir, Il peut vivre une quinzaine d’années en moyenne.

Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalitéL’origine de cette race reste encore un véritable mystère. La variété à poil ras serait la plus ancienne. Elle serait issue du croisement entre un Bruno du jura et un Pinsher. Celle à poil ras aurait donné naissance aux deux autres types. Le poil long aurait été reconnu au XVII ème siècle et le poil dur aurait été créé vers la fin du XIX ème siècle. Pour ce dernier, on aurait croisé le Teckel à poil court avec du Schnauzer, du Dandie dinmont terrier et peut-être aussi du Scottish terrier.

Le premier standard fut décrit en 1879. Un club (le Deutcher Teckel club) fut créé en 1888. Un nouveau standard fut ensuite fixé en 1925. Il a été élevé pour son odorat exceptionnel et sa petite taille, lui permettant de débusquer le gibier vivant en terrier, comme le blaireau, le renard ou le lièvre, sous sa forme standard à poil ras. Ce petit chien doit son nom à cette spécialité, « Dachs » signifiant « blaireau » et « hund » « chien ».

Utilisé en meute, il pistait aussi les sangliers. Au début, le Teckel à poil ras était le plus demandé par les chasseurs, puis les longs poils l’ont supplanté. Aujourd’hui, les poils durs, au pelage rêche et aux sourcils broussailleux soulignés d’une petite barbiche, semblent connaître un regain de popularité. Ces derniers peuvent être semblables aux sangliers, avec un pelage mêlé de noir, gris et brun, noirs et feu, ou avec certaines nuances de roux.

Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalitéC’est un chien polyvalent, apprécié autant par les chasseurs, pour son flair exceptionnel, que par les familles, qui trouvent en lui un excellent compagnon, énergique et robuste. Dominant envers ses congénères, c’est un véritable petit gardien, qui donne de la voix facilement, y compris par plaisir. Il faut envisager cet aspect de sa personnalité si son voisinage est trop proche. Chien de chasse par excellence, il est possessif envers son maître et peut se montrer agressif envers les étrangers. Le Teckel à poil long serait le plus calme. Il est courageux, têtu et indépendant, ce qui est une qualité pour la chasse, mais peut poser certains problèmes pour la compagnie, exigeant une certaine rigueur de la part du maître. Il ne faut pas le laisser prendre trop de poids, son dos long pouvant alors présenter une grande fragilité.

Sous son air parfois comique de toutou miniature se prenant très au sérieux se cache un animal d’une grande intelligence, qui aime rester proche de son maître, notamment pour l’aider dans les tâches du quotidien. Il a cependant sa propre idée de l’interprétation de ces dernières ainsi que des règles qui s’y rattachent. Entre autres choses, participer à nouer des lacets de chaussures peut se révéler délicat s’il décide d’y prendre part. Son hérédité de chasseur impose d’éviter de maintenir chez lui des oiseaux ou des animaux de petite taille, sa nature lui dictant de les poursuivre.

L’avis de Boubou : véritable petit démon, le Teckel est un chien qui, malgré sa petite taille, ne manque pas d’énergie et de caractère. Son maître doit être intransigeant dans son éducation, sous peine d’en faire un animal agressif. Il a besoin de se dépenser. La variété à poil long peut s’adapter plus facilement à la vie en ville et en appartement. Il est indispensable de lui offrir de très longues promenades et de l’exercice pour qu’il soit bien dans sa tête.

Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalité

Sources :

« Encyclopédie du chien » , Royal Canin

http://www.dogbreedinfo.com/

http://dogtime.com/

13 réponses à Le Teckel, ou Dachshund, de petites pattes pour une grande personnalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015