Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Santé : infection cutanée fongique chez le serpent (causes, symptômes, traitement)

Santé : infection cutanée fongique chez le serpent (causes, symptômes, traitement)L’un des problèmes de santé les plus communs chez les serpents vivant en captivité est l’infection fongique cutanée. Leur corps est recouvert d’écailles, dont la fonction est de les protéger contre d’éventuelles blessures et les mettre à l’abri de l’humidité. Mais cette armure d’écailles est sensible aux infections fongiques. Celles-ci résultent le plus souvent de la maintenance prolongée d’un reptile dans un environnement trop humide.

Les symptômes visibles sont les suivants :

  • lésions cutanées
  • excroissances sur la peau
  • décoloration des écailles
  • cloques
  • croûtes
  • aspect sanguinolent des lésions
  • perte de poids
  • perte d’appétit.

Lors de la consultation, le vétérinaire peut baser son diagnostic sur l’examen du reptile, voire son histoire. Si un test sanguin est pratiqué, il permet de d’établir le degré de propagation de l’infection et l’éventuelle contamination des organes internes de l’animal.

Santé : infection cutanée fongique chez le serpent (causes, symptômes, traitement)La première mesure à prendre est de vérifier les paramètres de l’environnement du reptile. La chaleur fournie est-elle suffisante ? Son substrat est-il sec ? L’hygiène est-elle en cause ? Les premières causes d’infection fongique de la peau chez les serpents sont de mauvaises conditions de vie. Mais l’insalubrité ou un taux d’hygrométrie excessif n’en sont pas toujours directement responsables. En effet, nombreux sont ceux qui passent beaucoup de temps dans l’eau, au sein de leur terrarium, un milieu humide où la température est plus basse que dans le reste du bac. Cela favorise le développement d’infections fongiques sur la peau et contribue à affaiblir son système immunitaire. Par conséquent, le terrain sera plus sensible encore si l’animal souffre de malnutrition.

En cas d’infection légère, rincer les lésions à l’aide de Bétadine dermique puis appliquer deux fois par jour une crème antibiotique jusqu’à la totale guérison peut être recommandé par le vétérinaire. En cas de blessure, notamment d’entaille, le risque de voir se propager les infections aux organes internes et aggraver l’état de santé de l’animal est important. Lorsque l’infection fongique se caractérise par une blessure septique, une crème antifongique peut être prescrite. Si en dépit de cela, l’état de santé du reptile ne présente aucune amélioration, la consultation d’un vétérinaire est urgente. Traiter une maladie d’origine fongique implique l’utilisation d’agents antifongiques topiques et systémiques (par voie orale et / ou injectables). Une culture microbienne et une biopsie de la peau peuvent faciliter le diagnostic.

Ne surestimez par les forces de votre compagnon susurrant. Ses écailles ne sont pas une barrière contre tous les maux, le dernier rempart réside dans votre sens de l’observation et votre réactivité. Le serpent est un animal sensible et fragile, qui exige d’être maintenu dans des conditions optimales d’hygiène, avec un taux d’humidité contrôlé pour rester en bonne santé. La litière choisie doit être facile à entretenir et limiter le développement de moisissures. Si ces mesures sont adoptées préventivement, le risque est faible.

Santé : infection cutanée fongique chez le serpent (causes, symptômes, traitement)

Sources :

http://www.petmd.com/

http://animals.mom.me/

http://animal-world.com/

http://www.reptilesmagazine.com/

http://www.animalhospitals-usa.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015