Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut vol

    Le Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut volLe Nestor kéa, ou Kéa, est une espèce endémique de Nouvelle-Zélande. Il fait partie des rares perroquets peuplant les hautes montagnes. Il vit dans les zones venteuses et froides jusqu’à 1900 m d’altitude, mais aussi dans les forêts et plaines de basse altitude. Il mesure près de 50 cm et pèse environ 900 g. Il peut vivre 15 ans dans la nature et jusqu’à 20 en captivité. Son plumage épais le protège du froid.

    Le dessus de son corps massif est vert bronze, sa tête,sa poitrine et le dessous de son corps sont bruns. Le dessous de ses ailes est rouge orangé. Son bec est long et osseux, ce qui lui permet d’atteindre les endroits difficiles d’accès pour se nourrir. Ses pattes épaisses sont pourvues de griffes avec lesquelles il gratte le sol pour chercher des vers. Son cri est une sorte de gazouillis grinçant.

    Le Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut volCet oiseau est omnivore, se nourrissant de feuilles, fleurs, racines, fruits, graines, baies, vers et insectes. Il lui arrive aussi de manger des dépouilles, des déchets et de la chair pourrie. Il a été chassé du Bounty parce-qu’il attaquait le petit bétail. L’État néo-zélandais a été jusqu’à verser des primes à ceux qui le tuaient, jusque dans les années 1970. On lui a alors accordé une protection partielle, après que seulement 5000 spécimens aient été recensés. Aujourd’hui encore il est interdit de le nourrir, bien que les touristes ne s’en privent pas.

    Les mâles luttent pour avoir le droit de se reproduire, car seul le vainqueur aura une descendance. Les deux parents construisent leur nid dans un arbre creux ou sous des roches, entre les racines d’un arbre. Le nid est un long couloir au bout duquel sont abrités les œufs. Il est tapissé de feuilles mousse, brindilles et copeaux de bois. La femelle pond entre 2 et 4 œufs puis les couve pendant 4 semaines. Pendant cette période, le mâle la nourrit, mais il lui arrive de sortir se restaurer seule.

    La mère s’occupe davantage que le mâle de nourrir les petits, mais ce dernier l’aide en jouant avec les oisillons et en leur apprenant à voler. Les jeunes quittent le nid environ deux semaines après leur naissance et sont sevrés au bout de dix. Frères et sœurs vivent ensemble jusqu’à leur maturité, qui survient à 4 ans.

    Le Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut volLe Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut vol

    Ce psittacidé a un instinct de survie hors du commun, qui se traduit par sa curiosité et sa grande intelligence. Les scientifiques se sont intéressés à l’intérêt que manifeste cet animal pour les nouveaux objets ainsi qu’à la faculté qu’il avait de coopérer avec ses congénères pour trouver de la nourriture. Il a une vie sociale extrêmement structurée, au point d’être sans doute l’un des perroquets les plus aptes à vivre avec les humains.

    Il peut faire un très bon compagnon, de par sa grande capacité d’adaptation. En captivité, il faut le nourrir avec un mélange pour grand perroquet, des noix, des fruits et des légumes frais. Quelques insectes et des œufs peuvent améliorer son quotidien. Les biscuits pour chien sont un petit délice qui peut être proposé comme friandise. Si vous accueillez votre Kéa dans un climat trop différent du sien, vous devrez lui administrer des vitamines ainsi que d’autres compléments alimentaires. La CITES l’a classé en annexe II.

    Le Nestor kéa, ou Nestor notabilis, un perroquet de haut vol

    Sources :

    Interview de Gideon Williams, expert en Kéas

    http://parrotpost.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015