Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La particularité du pigment rouge chez les perroquets

    La particularité du pigment rouge chez les perroquetsChez de nombreux oiseaux, le rouge, l’orange et le jaune doivent leur teinte au bétacarotène. Les perroquets font figure d’exception. Les scientifiques ont longtemps recherché l’origine inconnue des pigments auxquels ils doivent leurs couleurs. 

    Depuis une centaine d’années, ils pensaient que les psittacidés possèdent une série inhabituelle de pigments. Mais en 2004, la réponse a enfin été trouvée. Pour y parvenir, ils se sont penchés sur les plumes rouges de 44 espèces de psittaciformes. Chez chacun d’eux, des lipochromes polyenals, ou psittacofulvines, ont été décelés dans différentes proportions selon l’espèce. Cela a démontré que ce caractère était propre aux perroquets. Cependant, cette série de pigments n’ayant pas été décelée dans leur sang lors de la repousse de ces plumes, les chercheurs ont conclu qu’elle n’était pas synthétisée par l’organisme grâce à l’alimentation, mais de façon endogène, c’est à dire lors de la pousse des plumes.

    L’étude a également révélé que chez la perruche ondulée (Melanopsittacus undulatus) les pigments jaunes des plumes sont générées de façon endogène, comme les psittacofulfvines rouges. La seule différence est qu’ils sont fluorescents si on les expose à la lumière Ultra Violette. Mais dans les deux cas, les pigments jouent un rôle dans l’attraction sexuelle. C’est ce que semble justifier leur plus forte concentration chez les mâles.

    Vous apprécierez également la lecture de notre sujet concernant l’illusion du pigment vert.

    La particularité du pigment rouge chez les perroquets

    Source : http://rsbl.royalsocietypublishing.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015