Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les dangers de l’hiver pour nos perroquets : froid et chaleur

    Les dangers de l'hiver pour nos perroquets : froid et chaleurLorsque la température baisse provisoirement dans nos maisons, le bain doit être évité. Attendons que la pièce soit correctement chauffée pour y exposer nos oiseaux.

    Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de réjouissances dans nos foyers. Tandis que nous sommes blottis dans nos maisons, de nombreux dangers rôdent pour nos perroquets, échappant à notre vigilance.

    Nous cherchons à nous maintenir au chaud, les températures extérieures étant particulièrement basses. De ce fait, cheminées et radiateurs sont généralement allumés du soir au matin. Cela représente un danger à plusieurs niveaux. D’une part, lorsque ceux-ci sont allumés, la chaleur qu’ils diffusent peut causer des dommages corporels. Si les oiseaux s’approchent de la cheminée, ils peuvent se brûler au contact du pare-feu ou des braises. Il en va de même s’ils se posent sur un radiateur trop chaud, leurs pattes en faisant les frais.

    Les dangers de l'hiver pour nos perroquets : froid et chaleurUne cheminée dégage également de la fumée, tout aussi nocive pour eux que les émanations produite par les bougies parfumées et autres bâtons d’encens qui fleurissent alors dans nos maisons. Tandis que nous nous affairons aux fourneaux, le téflon dégage également ses vapeurs toxiques, qu’il s’agisse de préparer le repas ou simplement déguster une bonne raclette. Celles-ci sont aussi dangereuse si l’animal se trouve dans la pièce qu’ailleurs dans la maison, car l’air circule, les propageant partout où cela est possible. Une lampe halogène peut tout autant causer de sérieuses brûlures si l’oiseau vient à s’y poser.

    De plus, une chaleur excessive peut engendrer un manque d’humidité dans l’air potentiellement à l’origine d’une mue précoce ou d’un picage. Il faut donc être vigilant. Mais les écarts de températures sont mal supportés par nos compagnons. Ainsi, les maîtres qui ont pour habitude d’éteindre les appareils de chauffage lorsqu’ils s’en vont doivent abandonner cette mauvaise habitude, car cela expose les perroquets à des variations trop importantes, que leur organisme peut difficilement gérer.

    Soyons donc plus que jamais attentifs au bien-être de nos bêtes à plumes, pour leur assurer de passer l’hiver en douceur.

    En restant autour de vingt degrés au minimum durant la journée, notre perroquet sera préservé.

    Les dangers de l'hiver pour nos perroquets : froid et chaleur

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015