Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Alimentation et santé : l’obésité chez le chat

    Alimentation et santé : l'obésité chez le chatEn vieillissant, le chat peut développer différents problèmes de santé lorsqu’il est en surpoids. Ceux-ci peuvent à première vue sembler bénins mais avoir à long terme des conséquences dramatiques. Citons comme exemple les troubles cardiaques et respiratoires, calculs rénaux, le diabète, l’arthrite, une vie plus courte, des maladies ostéo-articulaires, une sensibilité accrue aux infections. Un chat obèse a neuf fois plus de chances de développer une boiterie nécessitant des soins, 3,9 plus de chances de développer un diabète sucré et 2,3 fois plus de chances de développer des affections dermatologiques.

    Il est très facile de voir si votre chat est en surpoids ou pas. Les côtes et la colonne vertébrale doivent être facilement palpables, le creux du flanc doit être visible et l’animal doit pouvoir aisément sauter sur les meubles, ce qui ne sera pas possible s’il est en surpoids. Pesez votre chat régulièrement. L’astuce pour le peser sans peine est de vous peser en premier seul, puis de recommencer en le prenant dans vos bras. Il suffit ensuite de déduire votre poids. Faites une fiche avec la date, son poids, l’aliment reçu et ainsi que la quantité de croquettes que vous donnez. Pour plus de facilité, emmenez cette fiche lors de votre visite annuelle chez votre vétérinaire.

    Alimentation et santé : l'obésité chez le chatSi vous doutez de capacité d’appréciation, faites ausculter votre félin par son vétérinaire, car il pourrait y avoir d’autres facteurs médicaux, comme le dérèglement de la glande thyroïdienne, qui expliquent le surpoids. En général, un chat en surpoids dort plus que d’ordinaire et se déplace plus lentement. Votre chat jouera moins seul en vieillissant, ce qui est normal. Vous pouvez jouer avec lui, il en sera content et vous lui ferez faire de l’exercice sans qu’il s’en rende compte.

    Il serait idéal de donner plusieurs fois à manger dans la journée en divisant la portion journalière et ne plus donner à volonté. Vous pouvez réduire sa ration d’environ 10% (mais faites attention à bien remplacer cela par une ration équivalente de légumes verts ou de carottes). L’idéal est alors de lui donner ce qui se nomme des « croquettes light », que vous introduirez petit à petit dans son alimentation.

    Pour que votre chat joue tout en se nourrissant; il est également possible de prendre un jouet dans lequel il devra chercher sa nourriture. Ce type d’activité se nomme le « foraging ». Grâce à l’activité physique générée ainsi, l’animal va se dépenser et éliminer de façon ludique une partie des calories absorbées .

    En cas de sortie du chat, il est plus difficile de voir exactement ce qu’il grignote à l’extérieur. Dans ce cas, il est recommandé de lui donner à manger juste avant sa sortie, il n’aura dès lors pas envie d’aller grignoter dans la gamelle du chat du voisin.

    Vous apprécierez également notre sujet consacré aux troubles comportementaux liés à l’alimentation.

    Alimentation et santé : l'obésité chez le chat

    Sources :

    http://drdvmd.com/

    http://www.purina.fr/Home/

    http://www.vetoquinol.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015