Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Pourquoi avons-nous des animaux de compagnie ?

    Pourquoi avons-nous des animaux de compagnie ?Pourquoi avons-nous des animaux de compagnie ? Les raisons principales sont aussi logiques qu’évidentes : l’éducation et l’affection. Nous entendons souvent dire : « on éduque un animal comme on éduque un enfant, les couches en moins », et cela est parfaitement vrai.

    De nombreuses personnes ont un besoin presque maladif de donner de l’amour à quelqu’un, et les animaux de compagnie sont plus que désireux de recevoir toute cette affection. Si l’humain y ajoute en prime quelques friandises et des jouets, même ridicules, ce sont les plus heureux sur Terre. L’éducation d’un animal permet également d’une certaine façon de transmettre ses bonnes manières, dans ce cas le comportement de l’animal reflète celui du maître. Un animal obéissant donnera à nos semblables une impression de droiture et d’autorité chez son propriétaire.

    Depuis vingt ans, les études démontrent qu’avoir un animal chez soi aide grandement à lutter contre la solitude et la dépression. Par ailleurs, le stress est également moindre chez les personnes qui y sont sujettes, avec la réduction des problèmes d’hypertension et d’arythmie cardiaque. Sur le plan psychologique, la confiance en soi se trouve aussi augmentée, le contact avec les animaux renforçant l’idée que nous sommes dignes d’amour et de confiance, les animaux faisant preuve d’une loyauté à toute épreuve envers leurs maîtres.

    Pourquoi avons-nous des animaux de compagnie ?De plus, posséder un animal (chat, chien, rat, furet ou autre) nous permettrait de nouer plus facilement des liens avec d’autres personnes, de par la beauté et la sympathie que les gens ressentent en général envers les animaux, mais aussi grâce à la communication, plus aisément engagée par ceux qui sont habituellement du genre timide, ce qui est d’autant plus vrai quand la personne en face de nous aime également les animaux. Le fait de pouvoir se confier à eux comme nous le ferions avec un ami ou un spécialiste et partager nos émotions avec eux repousse également les limites de la timidité.

    Enfin, il faut avouer que les émotions que les animaux nous font ressentir (joie, peine, amusement et bien d’autres) ne sont absolument pas négligeables, et même la personne la plus froide ne peut résister au regard profond d’un animal, jeune ou adulte, qui réclame de l’affection. Ne serait-ce que jouer avec lui et le voir s’amuser comme un petit fou avec un rien, comme une balle en aluminium ou un bouchon de liège, redonne obligatoirement le sourire à ceux qui l’ont perdu.

    Ah, et en ce qui concerne les chats, ce sont plutôt eux qui nous possèdent, pas l’inverse. Une image bien connue des internautes compare les pensées d’un chien et celles d’un chat. Pour le premier, le fait d’être nourri, logé et blanchi fait de nous son dieu. Le second en revanche a une toute autre façon de penser, c’est lui le dieu et nous les croyants. Dans tous les cas, ils nous aiment, et nous le leur rendons en retour. Le reste n’a aucune importance.

    Pourquoi avons-nous des animaux de compagnie ?

    Sources :

    Swapmagic

    http://research.vet.upenn.edu

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015