Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Pourquoi adoptons-nous un animal de compagnie ?

    Pourquoi achetons-nous un animal de compagnie ?De nos jours, l’animal de compagnie est encore trop souvent considéré comme un bien consommable, dont on se débarrasse lorsqu’il vieillit, nous lasse ou tombe malade. Cependant, certains d’entre nous en ont une autre vision.

    Ils portent sur ces êtres un regard empreint d’affection, d’amour même, avec tout ce que cela implique sur le plan émotionnel. Pour eux, le compagnon, à poils, plumes ou écailles prend une dimension humaine, au même titre qu’un enfant ou un membre proche de la famille.

    Pourquoi achetons-nous un animal de compagnie ?

    Aussi, lorsque cet être plein d’entrain, qui a su nous accepter sans condition et être toujours présent disparaît, un grand vide s’installe, et nous entrons dans une émotion à l’état pur. La société nous a appris la maîtrise de soi lors de la perte d’un être (humain) aimé, mais aucun code social n’a prévu que nous pourrions un jour ressentir un tel attachement pour des créatures à priori si différentes de nous.

    Pourtant, la nature même du vocabulaire que nous employons à leur égard est déjà explicite. Que celui qui n’a jamais utilisé des mots comme « mon bébé », « ma fille », « mon amour », « maman », en parlant à son oiseau, son chien ou son chat, jette la première pierre. Cet anthropomorphisme se retrouve jusque dans les motivations de notre acte d’achat.

    Se décider à adopter un animal n’est pas une chose anodine, si nous y réfléchissons bien. Plusieurs raisons peuvent en être responsables. Il peut s’agir de l’amour que nous avons pour les animaux. C’est le syndrome classique du coup de foudre. Nous voyons une bête dans une animalerie, et nous craquons. Aucun autre sentiment que le plaisir de se  faire plaisir et de lui faire plaisir n’entre alors en compte. La solitude peut aussi être le moteur de l’adoption. Un divorce, un décès, un départ à la retraite, des enfants devenus adultes qui partent de la maison, sont autant de facteurs. Cela fait naître un besoin de combler un manque affectif par une présence autre qu’humaine, qui ne nous laissera pas tomber, quoi qu’il arrive, jusqu’au bout de sa vie.

    Enfin, adopter un animal de compagnie est une grande responsabilité, une marque de confiance que nous nous octroyons sans avis extérieur, que nous soyons capables ou non de l’assumer. Ce choix est avant tout un engagement, un contrat tacite entre lui et nous. Mais en général, seul l’Humain peut le rompre volontairement, l’animal n’ayant d’autre choix que de se satisfaire de cette créature exempte de gènes canins, qui le comprend parfois ou le délaisse au fil du temps. C’est à nous d’écrire notre histoire avec notre compagnon.

    Pourquoi achetons-nous un animal de compagnie ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015