Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?Pigeons et colombes présentent certaines caractéristiques communes, au point que les distinguer n’est pas toujours très simple pour un novice. Qu’est-ce-qui les différencie réellement ?

Sur le plan scientifique, il n’y a pas de réelle distinction entre les deux à vrai dire. Il est généralement question de « pigeon » pour les espèces de grande taille et de « colombe » pour celles de petite taille.

Toutes espèces confondues, pigeons et colombes existent dans une grande palette de tailles cependant, de celle d’un gros moineau à celle d’une poule, ce qui complique encore la distinction à première vue. Ils se nourrissent le plus souvent de graines, mais certaines espèces arboricoles sont frugivores et arborent des teintes beaucoup plus vives.

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?Ils ont en commun de ne pas compter parmi les oiseaux les plus colorés que la nature a créé, même si certains ont un plumage d’exception très attrayant (cf le pigeon de Nicobar ci-dessous à droite). Les couleurs vont le plus souvent du blanc au gris bleu en passant par toutes les nuances et motifs.

L’écart entre les deux animaux commence à apparaître en observant leur silhouette. Les pigeons ont un corps court et dodu, tandis que celui des colombes est long et étroit. Chez les premiers, le corps est relativement musclé, avec une poitrine large et profonde. Les secondes sont d’apparence plus frêle, avec une poitrine peu marquée et des membres fins.

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?

En ce qui concerne la tête, qui est de petite taille dans les deux cas, la différence majeure se situe au niveau du bec. Celui des pigeons comporte de protubérantes narines appelées cires, qui forment deux cloques au volume parfaitement visible. Chez les colombes en revanche, ces narines sont à peine visibles, sans relief notable par rapport au bec. Toutes les mutations opérées par le biais de l’élevage tendent quant à elles à renforcer les différences entre les deux types d’oiseaux, facilitant en définitive la distinction.

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?

En dehors de cela, l’aspect de ces colombidés est assez similaire, y compris au niveau du bec et des pattes, courts et fins. Leur espérance de vie avoisine les 10 à 12 ans.

Pigeons et colombes : y-a-t-il des différences ?

Sources :

http://rainforest-australia.com/

http://animal-world.com/

http://www.demimonde.com/

http://leesbird.com/

http://featuredcreature.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015