Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le Mondain français, un majestueux pigeon de forme

Le Mondain français, un majestueux pigeon de formeAvec son ventre rebondi et sa silhouette en forme de théière, le Mondain français est un pigeon qui ne passe pas inaperçu.

Il appartient à une race française ancienne. A l’origine, on distinguait trois variétés :

  • le pigeon gros Mondain
  • le pigeon Mondain moyen
  • le pigeon Mondain de Berlin.

Le Mondain français, un majestueux pigeon de formeIl a ensuite fait l’objet d’une sélection dès le début du XX ème siècle le gros Mondain étant privilégié au détriment des autres. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’il est connu en Afrique du Sud aujourd’hui encore. A l’origine, il était élevé pour la viande, mais de nos jours, ses qualités esthétiques priment généralement. Son homologation date de 1931. Le Mondain français compte deux variétés, l’une européenne, l’autre américaine.

Il est court sur pattes et mesure 40 cm environ. Sa queue courte et ramassée est légèrement relevée, formant un « V » avec sa tête relativement petite, ce qui lui confère une prestance à laquelle il doit sans doute son nom. Il doit peser entre 900 g et 1100 g, le mâle étant plus gros que la femelle. Son plumage est court, compact et dense.

Le standard accepte plusieurs plumages :

  • barré (bleu, bleu écaillé, grison bleu, rouge cendré ou rouge cendré écaillé)
  • écaillé
  • grison
  • indigo
  • opale
  • tigré et papilloté.

Il peut aussi être unicolore, ce qui regroupe le blanc, le chamois, le jaune, le noir et le rouge. Chez les pigeons blancs, les yeux sont noirs, tandis qu’ils sont rouges pour tous les autres. Les sujets bicolores, également acceptés, sont jaunes, tigrés et papillotés noir, ou rouges. Le plumage bleu barré est le plus courant.

C’est un oiseau territorial, qui se donne les moyens de défendre son territoire, en dépit de sa bonhomie apparente. Sa grande taille, alliée à sa posture singulière, en font une race très prisée. L’incubation peut cependant poser quelques difficultés en raison de sa corpulence. En effet, au fil du temps, les éleveurs ont privilégié l’accroissement de sa masse corporelle ainsi que la petite taille de ses pattes. C’est pourquoi il est fréquent qu’il casse accidentellement ses œufs, ce qui rend sa reproduction difficile.

Le Mondain français, un majestueux pigeon de forme

Sources :

http://fancypigeon.weebly.com/

http://frenchmondainpigeon.com/

http://fancypigeonskerala.blogspot.com/

35 réponses à Le Mondain français, un majestueux pigeon de forme

  • angelk dit :

    Il faudrait pour cela vous rapprocher d’un club colombophile de votre région ou autre, car les éleveurs sont souvent affiliés à ce type d’Association. Sur le forum d’AnimOgen se trouve également une rubrique perdu, trouvé, à adopter dans la section plumes-oiseaux à bec droit.

  • GUERRERO Xavier dit :

    bonjour,

    je suis à la rcherche de pigeon mondain rouge, noir, jaune et blanc.
    pouuriez vous me transmettre les coordonnées d’éleveurs de ces colories.
    merci

  • angelk dit :

    Je suis dans les Alpes Maritimes.
    Bon, dans ce cas le plus simple est d’entrer en contact avec le club des Amis du Mondain, car je n’ai pas les coordonnées d’éleveurs dans ce secteur. Je pense qu’il pourra vous orienter étant donné qu’il réunit les éleveurs de cette race. Voici son mail : j.charonnat@laposte .net
    La Ferme de Beaumont en commercialise aussi en ligne.

  • Jas dit :

    Bonjour,
    Mon meilleur amis élève des pigeons Mondain et j’aurai souhaitée lui offrir un livre sur l’élevage et la génétique du pigeon Mondain, est-ce que vous auriez des noms de livres à me transmettre s’il vous plait ?
    Merci

  • angelk dit :

    Hélas, je ne crois pas qu’il existe un tel ouvrage. La race est cependant souvent évoquée dans des livres anciens, notamment ceux des années 1900 à 1950; donc peut-être serait-il intéressant de chercher de ce côté là, en axant le cadeau sur l’aspect collection de l’ouvrage,comme par exemple LE PETIT JOURNAL AGRICOLE N° 668 de 1908.

    • angelk dit :

      Dans quel département ?
      Avez-vous essayé d’assister à une exposition avicole ? C’est un excellent moyen de trouver un éleveur pour une race particulière.

  • Grioche dit :

    Bonjour, je suis à la recherche d’un couple de Mondain ( des gros) si possible . C’est une bone race pour débuter avec les pigeons ? Moi j’habite en Andorre et je sais pas comment m’en procurer, j’ai essayé d’assister à une exposition avicole mais elles sont toutes très loin. Aussi j’essaye de contacter les amis du mondain mais ils ne répondent pas !!! Merci.👍🏻

    • angelk dit :

      Essayez de prendre contact avec la SACA, qui organise l’exposition internationale d’animaux de basse-cour de Grasse, dans les Alpes Maritimes. Voici son mail : saca@netcourrier.com
      Leur réseau de connaissances étant international, ils devraient pouvoir vous aiguiller. 😉

  • marie dit :

    bonjour,

    j’ai un couple de pigeons mondain achetés en exposition ,de deux éleveurs différents,bagués 2015,acheté fin 2015, ils ont beaucoup pondu et bien couvé,mais les œufs sont toujours clairs,j’ai vu le mâle faire la cour a la femelle,mais je ne le vois jamais grimper sur elle,est ce normal ? faut il attendre encore ? ou le male a t’il un probleme ?

    merci de me conseiller

    • angelk dit :

      C’est un phénomène fréquent lorsque les pigeons (surtout les Mondains) commencent à se reproduire. Lorsque cela se produit au début de la saison de la reproduction, le problème vient généralement du mâle si les oeufs ne sont pas fécondés. Avez-vous miré les oeufs ? Si vous le faites cinq jours après le début de l’incubation, cela doit vous permettre de voir s’il y a eu ou non fécondation. Dans l’affirmative, cela vous donnera la piste d’un problème externe. Avez-vous vermifugé vos oiseaux ? Leur avez-vous mis à disposition une alimentation suffisamment riche en vitamines et du grit ?

  • marie dit :

    oui je les ai mirés a chaque fois,je les ai aussi vermifugé,2 fois cet été,ils mangent un mélange spécial pigeon et ont un bloc minéral a leur disposition

  • angelk dit :

    Avez-vous la certitude d’avoir un mâle et une femelle ? Sont-ils seuls dans leur volière ? Le problème vient parfois tout simplement de là.
    Si votre couple est confirmé, vous pouvez essayer de le séparer une quinzaine de jours avant de le réunir à nouveau. Les pontes à répétition peuvent épuiser la femelle, ce qui peut contribuer à bloquer sa production d’ovules et expliquer les oeufs clairs. Elle peut également avoir contracter une affection ayant un effet similaire.
    Mais le mâle peut aussi être stérile. C’est là une possibilité, lorsque l’âge n’est pas en cause et que les pontes claires se succèdent.
    Quoi qu’il en soit, ne laissez pas vos oiseaux pondre trop souvent, utilisez au besoin des oeufs factices pour les tromper afin que la femelle ne s’épuise pas et que le mâle ne la stresse pas trop par excès de pression.

  • marie dit :

    c’est vrai que j’ai eu des doutes concernant un couple,mais si j’avais deux femelles j’aurai 4 œufs,non ? et puis j’ai vu le mâle faire la coure a la femelle sauf qu’il ne monte pas dessus,i
    ls sont tout seuls dans la volière,
    je pense que je vais essayer la séparation

    • angelk dit :

      En l’absence de mâles, les femelles peuvent feindre le comportement du sexe opposé, ce qui va parfois jusqu’à cocher l’autre, pas seulement exhiber une parade. De plus, ce n’est pas forcément le même oiseau qui a pondu à chaque fois, ce qui explique pourquoi vous n’avez pas trouvé 4 oeufs dans le nid.
      Si vous choisissez de les séparer, vous placerez la femelle chez le mâle au bout de quinze jours, non l’inverse. Retirez donc celui que vous pensez être la femelle dans l’intervalle dans votre cas.
      Enfin, le seul moyen totalement fiable de savoir à qui vous avez à faire est d’effectuer un test ADN. Il suffit de quelques plumes de chaque pigeons arrachées proprement avec leur base pour que l’analyse soit faite. Ce n’est pas très cher et infaillible.

  • marie dit :

    ça y est ils sont séparés,ça me fait un peu mal au cœur de le faire ,mais voilà il faut qu on sache,et si on n’arrive toujours pas a savoir on fera un test adn

    • angelk dit :

      Ne vous torturez pas, quinze jours de séparation ne feront que rendre leurs retrouvailles plus joyeuses. De toutes façons, comme vous le dites si bien, il faut savoir ce qu’il en est, et avec des pigeons, ce n’est pas une chose facile. 🙂

    • angelk dit :

      Voilà une bonne chose de faite et une possibilité (de taille) éliminée. Désormais, vous pouvez tester la séparation. Si cela fonctionne, vous aurez trouvé le déclencheur, sinon, nous nous pencherons sur d’autres possibilités.

  • leroux dit :

    Bonsoir j’ai un très beau couple de mondains magnifiques il m’ont été offerts, par contre je ne comprends pas, le mâle se met dans son nid comme pour couver ; et la femelle, pourtant il tourne autour peut-être avez-vous une explication, je vous remercie de vos conseils

    • angelk dit :

      Tout d’abord, il faudrait t’assurer que tes nids soient assez grands et profonds pour ces gros modèles de pigeons que tu as choisi d’accueillir. Quelles sont les dimensions de ton ou tes nids ? Tu peux d’autre part ajouter du sable ou de la sciure sur le fond, sous la garniture du nid, de façon à amortir le poids de tes oiseaux lorsqu’ils couvent et ainsi aider les oeufs à résister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015