Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Mondain français, un majestueux pigeon de forme

    Le Mondain français, un majestueux pigeon de formeAvec son ventre rebondi et sa silhouette en forme de théière, le Mondain français est un pigeon qui ne passe pas inaperçu.

    Il appartient à une race française ancienne. A l’origine, on distinguait trois variétés :

    • le pigeon gros Mondain
    • le pigeon Mondain moyen
    • le pigeon Mondain de Berlin.

    Le Mondain français, un majestueux pigeon de formeIl a ensuite fait l’objet d’une sélection dès le début du XX ème siècle le gros Mondain étant privilégié au détriment des autres. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’il est connu en Afrique du Sud aujourd’hui encore. A l’origine, il était élevé pour la viande, mais de nos jours, ses qualités esthétiques priment généralement. Son homologation date de 1931. Le Mondain français compte deux variétés, l’une européenne, l’autre américaine.

    Il est court sur pattes et mesure 40 cm environ. Sa queue courte et ramassée est légèrement relevée, formant un « V » avec sa tête relativement petite, ce qui lui confère une prestance à laquelle il doit sans doute son nom. Il doit peser entre 900 g et 1100 g, le mâle étant plus gros que la femelle. Son plumage est court, compact et dense.

    Le standard accepte plusieurs plumages :

    • barré (bleu, bleu écaillé, grison bleu, rouge cendré ou rouge cendré écaillé)
    • écaillé
    • grison
    • indigo
    • opale
    • tigré et papilloté.

    Il peut aussi être unicolore, ce qui regroupe le blanc, le chamois, le jaune, le noir et le rouge. Chez les pigeons blancs, les yeux sont noirs, tandis qu’ils sont rouges pour tous les autres. Les sujets bicolores, également acceptés, sont jaunes, tigrés et papillotés noir, ou rouges. Le plumage bleu barré est le plus courant.

    C’est un oiseau territorial, qui se donne les moyens de défendre son territoire, en dépit de sa bonhomie apparente. Sa grande taille, alliée à sa posture singulière, en font une race très prisée. L’incubation peut cependant poser quelques difficultés en raison de sa corpulence. En effet, au fil du temps, les éleveurs ont privilégié l’accroissement de sa masse corporelle ainsi que la petite taille de ses pattes. C’est pourquoi il est fréquent qu’il casse accidentellement ses œufs, ce qui rend sa reproduction difficile.

    Le Mondain français, un majestueux pigeon de forme

    Sources :

    http://fancypigeon.weebly.com/

    http://frenchmondainpigeon.com/

    http://fancypigeonskerala.blogspot.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015