Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Fauve de Bourgogne, un lapin au poil de carotte

    Le Fauve de Bourgogne, un lapin au poil de carotteAu début du XX ème siècle est apparue en France, plus précisément en Bourgogne, une nouvelle race de lapin.

    Développé pour sa croissance rapide et sa viande, le « Fauve de Bourgogne » était né. Son élevage s’est progressivement développé dans les régions environnantes, avant de s’étendre au-delà de nos frontières.

    De taille moyenne, il pèse entre 4 et 4,5 kilos et présente une silhouette puissante et râblée avec de grandes oreilles d’environ 12 cm  fièrement dressées.

    Son pelage est court, dense et luisant. S’il est uniformément d’un roux intense de nos jours, il n’en a pas toujours été ainsi, puisque les premiers sujets présentaient souvent des marques blanches au niveau de la tête, du cou ou des pattes.

    lapin-fauve-de-Bourgogne-nac-rongeurs-lagomorphes-alimentation-soins-caractère-tempérament-maintien-captivité-reproduction-animaux-compagnie-animogen-2Le dessous du corps et de la queue est plus clair ainsi que celui des yeux et du menton. Lorsqu’il est envisagé comme animal de compagnie, un brossage hebdomadaire est à prévoir, en augmentant la fréquence lors des mues.

    Cette race est très prolifique. Une femelle peut donner naissance à 4 ou 5 portées de 7 lapereaux en moyenne par an. Elle prend généralement soin de ses petits, les allaitant jusqu’au sevrage. Pour la ménager, c’est alors seulement qu’il faut envisager un nouvel accouplement. Les petits sont sexuellement matures entre 5 et 6 mois. Leur taux de croissance rapide leur permet d’avoisiner 2,5 à 3 kilos vers l’âge de 3 ou 4 mois.

    Vif, actif et rustique, le Fauve de Bourgogne peut vivre en clapier comme en extérieur. Il est à présent apprécié au-delà de son intérêt culinaire, en tant qu’animal d’agrément, et fait figure de candidat attitré lors des expositions.

    Il se montre facile à vivre et apprend rapidement à reconnaître la main qui le nourrit. Il considère son clapier comme un espace de vie privé, dans lequel il applique ses propres règles, mais se comporte bien avec les autres animaux de la maison à l’extérieur de celui-ci.

    Le Fauve de Bourgogne, un lapin au poil de carotte

    Sources :

    https://frenchletters.files.wordpress.com/

    http://www.medirabbit.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015