Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : le furet est-il un collectionneur compulsif ?

    Comportement : le furet est-il un collectionneur compulsif ?Lorsqu’un furet «furette», il laisse libre cours à de nombreux travers. L’un d’entre eux consiste à subtiliser les objets qui sont à son goût. Et dans ce domaine, de la chaussette au porte-clés en passant par l’éponge ou les gants en caoutchouc, la liste est vaste, sans compter les aliments partiellement grignotés pouvant s’y ajouter en prime.

    Chaque petit trésor est saisi avec les dents ou les pattes puis tiré, traîné où transporté jusqu’en un lieu secret, connu de lui seul ou presque. Presque, jusqu’au moment où son maître découvre accidentellement cette cache aux trésors. Il est alors probable que le butin soit au moins partiellement devenu inutilisable. Car pour le furet, amasser rime avec mâchouiller.

    Comportement : le furet est-il un collectionneur compulsif ?Mais quelle est l’origine de ce comportement ? Le furet serait-il avide de possession ? En un certain sens, nous pouvons dire que oui, même si ce propos mérite fort d’être nuancé. L’instinct naturel du mustélidé le pousse à thésauriser, car il ignore ce dont demain sera fait. Ainsi lorsque le putois sauvage chasse une proie sans la consommer intégralement, il va donc tout naturellement en conserver les restes à l’abri, dans son terrier, pour se constituer un stock alimentaire auquel il aura recours en cas de besoin.

    En mettant à l’abri ce qu’il souhaite conserver, il prévient également tout risque de vol par un autre animal. Le fait de dérober puis cacher les objets qu’il trouve sur son chemin chez sa famille humaine obéit à la même logique. Il sélectionne ce qu’il juge utile puis le protège afin de l’utiliser plus tard.

    Dès lors, l’instinct du furet étant très marqué lorsqu’il s’agit de stocker, et donc indirectement de survivre, il est pour ainsi dire impossible de lui faire délaisser cette habitude profondément ancrée dans ses gènes. C’est pourquoi la seule issue consiste à mettre hors de sa portée tout ce qu’il n’est pas souhaitable de le voir « utiliser », tout en gardant à l’esprit qu’il peut grimper, sautiller et se faufiler. La partie n’est pas encore gagnée.

    Comportement : le furet est-il un collectionneur compulsif ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015