Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Problèmes dentaires chez le lapin : pousse excessive des dents et malocclusion

    Problèmes dentaires chez le lapin : pousse excessive des dents et malocclusionLes lapins font partie de la famille des lagomorphes. La particularité de leurs incisives est de pousser tout au long de leur vie. Ils doivent ronger en permanence pour parvenir à les user, sans quoi elles finissent par dépasser démesurément, les empêchant de se nourrir.

    A l’état sauvage, ce phénomène ne se produit jamais, car ils ont en permanence à disposition des matériaux pouvant jouer le rôle de « lime ». En captivité, il appartient au maître de leur fournir des aliments solides (granulés et pain sec) ainsi que du bois, qui leur permettront de garder un « joli sourire ». Cependant, si les dents sont mal alignées, l’animal aura davantage de difficulté à les user correctement.

    Il faut dans un premier temps penser à vérifier régulièrement l’état de la dentition de votre animal pour limiter les risques de pousse excessive et déceler à temps tout problème. La prévention est la solution idéale.

    Problèmes dentaires chez le lapin : pousse excessive des dents et malocclusionCependant, contrairement à l’idée admise, un lapin n’a pas nécessairement besoin de ses incisives pour se nourrir. En effet, en leur absence, il n’a plus besoin de ronger en permanence, puisqu’il n’a pas d’autres dents à user par nécessité. La plupart du temps, le vétérinaire se contente de les tailler avec une pince. Les dents des lagomorphes sont cassantes comme du verre, aussi vaut-il mieux laisser le soin de cette coupe à votre praticien. Une mauvaise manipulation pourrait aggraver la situation si la dent se brisait en biseau, jusque dans la gencive.

    Mais si la situation devient chronique, une intervention chirurgicale va régler le problème de façon définitive par leur retrait pur et simple. C’est une solution qui s’impose lorsque l’animal risque une infection. En effet, dans certains cas, les dents peuvent aller jusqu’à traverser la peau des joues. Le lapin étant une espèce fragile, il dépérit rapidement lorsqu’il est souffrant. Mieux vaut donc prévenir que guérir.

    Lorsqu’une opération est jugée nécessaire, une anesthésie est pratiquée, les six incisives sont extraites. Le lendemain, le patient est fatigué par l’opération et montre en général peu d’appétit. Si au bout de 48 heures il ne cherche pas à boire et se nourrir, consultez votre vétérinaire. Il est alors possible qu’une complication soit survenue. Le lapin est traité avec des antibiotiques pendant une dizaine de jours, pour éviter qu’une infection ne se développe.

    Problèmes dentaires chez le lapin : pousse excessive des dents et malocclusion

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015