Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Les algues dans un aquarium d’eau douce (type, développement, élimination)

Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)Si vous voyez des algues dans votre aquarium d’eau douce, considérez cela comme le baromètre de son état de santé.

1) Algues vertes : elles forment une sorte de « velours » vert qui apparaît sous forme de taches ou encore de pellicule recouvrant certains éléments du décor. Certains mollusques et poissons mangeurs d’algues s’en délectent. Ces algues sont un signe d’équilibre du bac, tant qu’elles ne l’envahissent pas. Il convient donc de contrôler leur progression pour la limiter. Si elles parsèment le fond tout va bien, mais si elles le recouvrent intégralement, formant une sorte de « peau » épaisse, il y a prolifération. Dans ce cas, la réduction du nombre d’heures d’éclairage est une solution assez efficace.

2) Algues brunes : ces algues peuvent se former lorsque l’aquarium ne bénéficie pas d’assez de lumière dans la journée et que la filtration est insuffisante. Corriger ces paramètres permet d’en venir à bout. Elles apparaissent quelquefois peu après la mise en eau d’un bac mais disparaissent rapidement.

Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)

3) Algues bleues : elles apparaissent généralement à cause d’un temps trop important d’éclairage. Ce sont des Cyanobactéries dont l’aspect est visqueux. Elles finissent généralement par remplacer les algues vertes. Elles sont le synonyme d’une eau de mauvaise qualité ou d’un aquarium mal entretenu. Elles témoignent aussi d’un taux de nitrates et de phosphates trop élevé.

4) Algues noires : il s’agit une variété d’algues bleues. Elles sont générées par les déchets organiques qui se déposent sur le fond lorsqu’on distribue trop de nourriture et/ou que la filtration ne fonctionne pas correctement. Elles étouffent également les feuilles des plantes, bloquant leur croissance.

Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)

5) Algues chevelues : ce sont des filaments courts ou longs particulièrement difficiles à éliminer, d’autant plus qu’ils ne sont pas consommables par vos pensionnaires à nageoires. Ces algues résistent même aux produits sensés les supprimer. Seul un retrait manuel méthodique pourra donc vous en débarrasser définitivement, au fur et à mesure de l’entretien du bac.

Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)Pour venir à bout des algues ou ne pas voir apparaître les plus envahissantes, il existe tout de même quelques astuces :

  • limiter le temps d’éclairage quotidien à 8 ou 9 heures
  • ne pas placer le bac face à une fenêtre, surtout lorsqu’il reçoit le soleil direct
  • limiter la quantité de nourriture lors des distributions ; tout ce qui n’est pas consommé en 3 à 5 minutes est perdu et pollue
  • effectuer des changements d’eau réguliers
  • retirer les feuilles des plantes couvertes d’algues
  • penser à changer vos néons une fois par an, sans quoi ils perdent de leur efficacité.

Il existe aussi dans le commerce des produits chimiques destinés à détruire les algues, mais cela n’est jamais sans risque pour vos poissons, car tout changement dans les paramètres de l’eau est susceptible de leur nuire, aussi cette solution doit-elle être envisagée en derniers recours.

Enfin, certains poissons et escargots sont vos alliés dans la lutte contre la prolifération des algues. C’est le cas du Barbeau à tête noire, ou Crossocheilus siamensis (cf photo ci-dessous).

Les algues dans un aquarium d'eau douce (type, développement,élimination)

Source : angelk

5 réponses à Les algues dans un aquarium d’eau douce (type, développement, élimination)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015