Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : les effets des oxalates sur les reptiles

    Santé : les effets des oxalates sur les reptilesLes oxalates sont naturellement présents dans de nombreuses plantes. Sachant que l’oxalate de calcium joue un rôle important dans la toxicité de l’antigel, il est compréhensible qu’il soit néfaste pour nos reptiles de compagnie.

    Dans la nature, leur présence se traduit par une saveur amère qui protège les végétaux contre la voracité des insectes. Lorsque les oxalates et l’acide oxalique se mêlent au calcium, la conséquence est la maladie métabolique des os (MBD).

    De minuscules cristaux de calcium se forment ainsi dans le corps, causant des douleurs, des raideurs et nuisant au bon fonctionnement des organes. Les oxalates ont également une incidence fâcheuse sur la métabolisation du magnésium.

    Santé : les effets des oxalates sur les reptilesCertains fruits et légumes ont une forte concentration en oxalates. C’est le cas pour le chénopode blanc, le persil, la carambole, les épinards, la rhubarbe, la betterave, les bettes, les baies et les haricots. Lorsque la flore intestinale de nos animaux est saine, ils sont capables de décomposer plus facilement l’acide oxalique.

    Il est impossible de supprimer totalement cette substance de l’alimentation de nos tortues et autres iguanes. Toutefois, il est possible de limiter ses effets en choisissant des aliments pauvres en oxalates et en modérant leur apport. En effet, si les proportions sont contrôlées, les reins parviennent à éliminer les oxalates.

    C’est pourquoi lorsque les intestins des tortues sont sains, ils sont capables de débarrasser leur organisme de 98 à 99 % des oxalates absorbés.

    Voici une liste des aliments les plus faiblement concentrés dans cette substance.

    Fruits :

    • abricot
    • ananas
    • banane
    • canneberge
    • cerise
    • fraise
    • jus de citron
    • mandarine
    • melon
    • nectarine
    • orange
    • pamplemousse
    • papaye
    • poire
    • pomme
    • raisin rouge
    • raisin blanc.

    Légumes :

    • artichaut
    • asperge
    • avocat
    • chou
    • choux de Bruxelles
    • chou-fleur
    • concombre
    • brocoli
    • champignons
    • courge
    • chayotte
    • chicorée
    • courgette
    • endive
    • haricots de Lima
    • laitue
    • maïs
    • oignons
    • pois
    • poivron
    • pomme de terre
    • pousse de bambou
    • radis
    • rutabagas.

    Santé : les effets des oxalates sur les reptilesMais cette liste n’est pas exhaustive. Surveiller le dosage des aliments frais de nos compagnons à écailles permet de s’assurer que leur organisme puisse assimiler le calcium dont il a besoin. De plus, d’autres facteurs entrent en ligne de compte lorsque l’absorption du calcium est bloquée, notamment la chaleur, qui accentue ce phénomène, et la vitamine A, qui au contraire en réduit les effets.

    Enfin, à en croire « Medicine and Surgery of Tortoises and Turtles » il semble qu’aucun cas d’urolithiase d’oxalate n’ait été documenté chez les reptiles. Mieux encore, dans la nature, les tortues consomment parfois des aliments hautement concentrés en oxalates. Sans doute ont-elles à leur disposition des moyens naturels d’en neutraliser les effets nocifs, ce qui n’est pas le cas dans nos maisons. En captivité, le meilleur moyen d’assurer une assimilation adéquate du calcium est donc de proposer des rations variées n’incluant les aliments riches en acide oxalique qu’en faible quantité et les supplémenter en calcium et vitamines.

    Santé : les effets des oxalates sur les reptiles

    Sources :

    http://www.moonvalleyreptiles.com/

    http://www.tortoiseforum.org/

    http://reptile-savvy.weebly.com/

    http://www.kingsnake.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015