Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La tortue terrestre, tortue de terre, ou tortue de jardin (alimentation, maintien, reproduction)

    La tortue terrestre, tortue de terre, ou tortue de jardin (alimentation, maintien, reproduction)La tortue de terre est un reptile que l’on rencontre fréquemment comme animal de compagnie. Elle possède une carapace comme seule protection.

    Cette dernière est composée de deux parties : la dossière et le plastron. Suivant l’espèce, l’aspect des écailles est différent. La carapace de la tortue terrestre est plus bombée que celle de la tortue aquatique. Elle est d’ailleurs beaucoup plus grosse. Ses pattes sont munies de griffes servant notamment à creuser le sol. La tortue ne possède pas de dents, mais un bec faisant office de bouche, qui est corné, très acéré, et lui permet de déchiqueter aisément ses aliments.

    La tortue terrestre est végétarienne, mais une tortue qui n’est nourrie qu’avec de la salade ne vit pas extrêmement longtemps. Il lui faut aussi de l’herbe, des fleurs, des bourgeons, des feuilles, des fruits et des fragments d’écorce. Si elle reçoit une alimentation inadaptée ou très grasse, il peut s’ensuivre une déformation de la carapace et une atrophie du foie.

    La tortue terrestre, tortue de terre, ou tortue de jardin (alimentation, maintien, reproduction)L’alimentation idéale pour la tortue se compose de 85% de végétaux (plantin, foin, luzerne, trèfle, pissenlit,etc) et 15% de fruits et légumes tels que prune, cerise, kiwi, carotte, mangue, figue séchée, quartiers d’orange, feuille de betterave et de navet, chicorée, endive (chicon), chicorée, céleri, brocoli sans fleurs, poire, luzerne et trèfle.

    Mais il faut faire très attention à la banane et aux tomates, qui ont une forte teneur en phosphore. En ce qui concerne le calcium, vous pouvez donner des os de seiches entiers ou émiettés. Les femelles doivent en consommer beaucoup au printemps pour préparer la calcification des œufs.

    La tortue puise l’eau dans les aliments frais qu’elle consomme car elle boit très peu, sauf lors des périodes de forte chaleur. Il est donc conseillé de lui mettre à disposition, alors, des morceaux de pastèque, sans exagération bien sûr.

    La tortue terrestre, tortue de terre, ou tortue de jardin (alimentation, maintien, reproduction)L’hivernation est un cap difficile à passer pour une tortue terrestre. Il existe deux façons de procéder pour que tout se passe bien :

    • l’hivernation intérieure, qui consiste à placer la tortue dans un local non chauffé où il fera entre 4 et 10°C
    • l’hivernation extérieure, qui se fait idéalement dans le jardin, une serre ou un abri. On procédera ainsi pour une tortue vivant toute l’année dehors, car il faut qu’elle soit habituée aux températures extérieures.

    La tortue terrestre est ovipare, c’est-à-dire qu’elle pond des œufs. Elle est exceptionnelle, car elle n’a pas besoin de s’accoupler à chaque fois pour se reproduire. Elle possède des réserves de spermatozoïdes, qui lui permettent de pondre des œufs fécondés 4 ans plus tôt. Le nombre d’œufs pondus est variable selon l’espèce. Le sexe des petits dépend essentiellement de la chaleur lors de l’incubation. Les températures les plus chaudes (au dessus de 30°C) permettent d’obtenir des tortues femelles, tandis que les plus basses (au-dessous de 28°C) donnent des tortues mâles.

    Enfin, notez que la détention de toutes les espèces de tortues terrestres est soumise à une législation extrêmement stricte, incluant l’interdiction de leur prélèvement dans la nature. Les sujets nés en élevage existent et doivent être identifiés, renseignez-vous avant de faire leur acquisition.

    La tortue terrestre, tortue de terre, ou tortue de jardin (alimentation, maintien, reproduction)

    Sources :
    http://fr.wikipedia.org/
    http://www.dinosoria.com/
    http://www.tortue.ch/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015