Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’iguane : ce qu’il faut savoir avant de l’adopter

    L'iguane : ce qu'il faut savoir avant de l'adopterLes iguanes peuplent les animaleries depuis quelques années déjà. Nombreux sont ceux qu’ils fascinent au sein du public, mais peu sont en mesure de leur réserver des conditions de vie acceptables. En effet, la plupart de ces reptiles ne vivent pas au-delà d’un an et demi.

    Avant tout, il faut bien se renseigner avant d’accueillir un NAC dont les besoins sont aussi spécifiques que ceux d’un reptile. Certains peuvent atteindre six mètres de long, ce qui implique une structure en conséquence pour les garder chez soi. En captivité, la queue de l’iguane est en général très longue, car il n’a pas à s’en servir pour se protéger comme il le ferait dans la nature. Cela représente donc un danger potentiel important pour le détenteur, qui peut se voir infliger des blessures nécessitant plusieurs points de suture, notamment à cause des griffes de cet animal puissant.

    L'iguane : ce qu'il faut savoir avant de l'adopterCependant, si ces reptiles peuvent faire relativement mal, mais n’inoculent aucun poison. Cependant, il est serait préférable de les laisser dans leur terrarium le plus souvent possible, même si en général ils n’est pas adapté à leur taille. L’idéal est de le fabriquer soi-même en prévoyant directement les dimensions correspondant aux exigences d’un animal adulte. En effet, votre invité sera amené à grandir, alors autant lui permettre de le faire dans le même espace, ce qui est moins perturbant et coûteux sur le long terme.

    L’alimentation en captivité doit être végétarienne, car la viande le rendrait agressif. De même, on doit jamais donner de légumes rouges, car leur pigmentation est mortelle pour un iguane. Veillez toujours à ce qu’il n’y ait pas de parasite dans le terrarium, et nettoyez soigneusement à la vapeur tous les éléments de décoration en bois, pour éliminer les moisissures et parasites qu’ils pourraient contenir. Ceux-ci présentent un réel danger pour ce reptile et pourraient être mortels. Une lampe chauffante et un point d’eau sont aussi à prévoir. Mais la chaleur ajoutée à l’humidité peuvent créer une atmosphère idéale pour le développement des araignées et des cafards, qu’il faut endiguer.

    En conclusion, l’iguane peut être un bon animal de compagnie pour une personne n’ayant pas de jeunes enfants et disposant d’un grand espace et d’un budget confortable. En dépit de son apparence fragile ce lézard est robuste et peut déployer une force incroyable avec ses pattes et ses ongles, pouvant percer la peau si l’on n’y prend garde. C’est pourquoi, outre le certificat de capacité nécessaire dans le cadre de la protection de l’espèce, il ne doit pas être adopté à la légère.

    L'iguane : ce qu'il faut savoir avant de l'adopter

    Source : http://www.petstoget.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015