Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : les parasites internes chez nos geckos de compagnie (causes, symptômes, traitement, prévention)

    Santé : les parasites internes chez nos geckos de compagnie (causes, symptômes, prévention)Des parasites peuvent affecter nos geckos. Ces organismes tirent parti de leur hôte au détriment de celui-ci. Lorsqu’ils sont externes, il est plus sûr de faire appel aux services d’un vétérinaire spécialisé dans le soin des reptiles, car nombre de traitements sont toxiques pour eux. Il ne faut donc pas employer ceux destinés aux chiens et chats sans l’avis d’un expert.

    En ce qui concerne les parasites internes, dès les premiers symptômes, des soins doivent être apportés sans délai. Cela est particulièrement vrai en cas d’infestation par les amibiases ou la coccidiose. La procédure à suivre est de prélever un échantillon de selles pour l’apporter au vétérinaire afin qu’il l’analyse. Si les résultats sont négatifs, un second test doit être pratiqué deux ou trois semaines plus tard. Les vers ronds et ascaris sont les plus courants. Ils vivent dans les intestins.

    Santé : les parasites internes chez nos geckos de compagnie (causes, symptômes, prévention)Les symptômes observables sont les suivants :

    • manque d’appétit partiel ou totale
    • perte de poids (cela se perçoit essentiellement au niveau de la queue)
    • déshydratation (caractérisée par l’apparition de rides sur la peau et l’enfoncement des yeux)
    • état de faiblesse
    • léthargie
    • mue anormale
    • difficultés à produire des selles
    • diarrhée (avec souvent des salissures symptomatiques visibles au niveau du cloaque)
    • sang dans les selles
    • vomissements.

    La plupart des parasites sont transmis par des sujets ou un environnement infecté. Les vermifuges pour chiots et chatons sont efficaces pour les combattre, mais il faut être certain de l’origine du problème afin de les employer à bon escient. Lorsqu’il s’agit d’Entamoeba invadens les amibes meurent peu après que les selles aient été produites. Le vétérinaire doit donc pouvoir les examiner rapidement. Une solution de métronidazole (2,5%) peut alors venir à bout du problème. Son administration orale à hauteur de 2 ml/kilo requiert 5 à 7 jours de traitement. Lorsque les selles sont molles, malodorantes ou qu’elles présentent des traces de sang, le Metronidazole est préconisé associé aux sulfamides pour traiter les infections coccidiennes. Mais ce type de produit doit être prescrit par un vétérinaire, étant donné qu’il faut déterminer avec certitude le type de parasite qui dont l’animal est infecté.

    Les parasites internes sont les plus fréquemment observés. La prévention passe par le respect d’une bonne hygiène et celui d’une période de quarantaine lors de l’arrivée de chaque nouveau sujet. Les récipients contenant eau et nourriture doivent être nettoyés quotidiennement, pour éviter la prolifération de parasites pouvant les infecter ou les réinfecter. Enfin, un contrôle vétérinaire au moment de l’achat puis tous les six mois ensuite, est un excellent moyen de vérifier l’état de santé de nos compagnons.

    Santé : les parasites internes chez nos geckos de compagnie (causes, symptômes, prévention)

    Sources :

    http://www.geckosunlimited.com/

    Welcome to Leopard Geckos

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015