Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Nuisances domestiques : lorsque chats et plantes ne font pas bon ménage (ingestion, risques, solutions)

Nuisances domestiques : lorsque chats et plantes ne font pas bon ménage (ingestion, risques, solutions)Dans nos maisons, les chats peuvent manifester de curieux comportements. L’un d’entre eux consiste à manger les feuilles de nos plantes d’intérieur, une activité pouvant s’avérer aussi risquée pour eux que contrariante pour nous.

En général, les félins mâchant des plantes d’intérieur sont des animaux n’ayant pas ou pu d’occasions d’accéder à de l’herbe ou toute autre forme de verdure. L’agression de nos végétaux domestiques peut avoir plusieurs motivations, exploratoire, ludique ou alimentaire.

La curiosité naturelle de nos compagnons à moustaches est telle que pour découvrir et s’approprier leur environnement, ils sont parfois tentés de le « goûter ». C’est ainsi qu’ils vont grignoter un bout de feuille venu leur chatouiller le bout du nez ou l’attraper avec leurs pattes s’ils voient la plante bouger, chassant cette créature verdoyante.

Nuisances domestiques : lorsque chats et plantes ne font pas bon ménage (ingestion, risques, solutions)Parfois même, les consommer leur apporte une satisfaction alimentaire, notamment pour tenter de se purger et éliminer les poils ingérés durant leur toilette. Hélas, ce penchant peut se retourner contre eux, quelle qu’en soit la cause, car un grand nombre de plantes domestiques sont toxiques pour eux, quelquefois au point de pouvoir mettre leur pronostic vital en danger.

Le moyen le plus sûr de les préserver est néanmoins de barrer l’accès aux plantes, ou plus radicalement, de supprimer ces dernières. Certaines variétés de végétaux de substitution peuvent être mis à leur disposition pour leur permettre de satisfaire ce petit travers en toute sécurité. C’est le cas de l’herbe à chat notamment. Une autre méthode consiste à ajouter ponctuellement un bol de laitue ou de persil à sa gamelle habituelle, afin de leur apporter les fibres qu’ils recherchent.

Il existe également une ruse visant à détourner nos chats de nos plantes bien-aimées. Il suffit de pulvériser de l’eau sur les feuilles puis les saupoudrer de poivre fort, ce dernier agissant comme un répulsif naturel, puisque nos quadrupèdes n’aiment pas les aliments épicés. Enfin, si des plantes toxiques sont ingérées, constatées aussitôt le centre anti-poison le plus proche.

Nuisances domestiques : lorsque chats et plantes ne font pas bon ménage (ingestion, risques, solutions)

Source : angelk

5 réponses à Nuisances domestiques : lorsque chats et plantes ne font pas bon ménage (ingestion, risques, solutions)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015