Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
décembre 2013
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chiens et chats

noël-plantes-toxiques-chiens-gui-houx-baies-poinsettia-appartement-domestiques-félins-animal-animaux-compagnie-animogen-0.jpgLes plantes qui s’invitent dans nos maisons durant les célébrations de fin d’année ne sont pas toutes exemptes de risques pour nos animaux de compagnie. Le houx, le gui et le poinsettia sont les rois de la fête, mais il faut nous en méfier.

Avec ses baies rouges, le houx est l’un des végétaux incontournables de Noël. Il peut causer des troubles gastro-intestinaux relativement sérieux chez les chiens et chats. Ses feuilles sont pourvues d’épines blessantes et les substances contenues dans la plante sont potentiellement toxiques. Ces dernières comprennent saponines, méthylxanthines et cyanogènes. Ils bavent, leurs lèvres tremblent et, s’ils ont été blessés par les épines, secouent la tête. Cependant, l’odeur forte de cette plante dissuade généralement nos compagnons d’en avaler une dose fatale. Elle n’est potentiellement mortelle mortelle qu’à défaut.

Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chiens et chatsLe gui est l’une des plantes incontournables des fêtes de fin d’année. Mais si nos chiens en avalent ils en subissent les effets toxiques. Il peut entraîner vomissements et diarrhée. Des difficultés respiratoires, un affaiblissement du rythme cardiaque, une démarche chancelante, des convulsions ou la mort peuvent survenir en cas d’absorption importante. Mais il ne cause généralement que de légères irritations gastro-intestinales s’il est ingéré en faible quantité.

Le poinsettia présente quant à lui un degré de toxicité allant très rarement jusqu’à causer le décès de l’animal. Sa sève laiteuse contient des diterpénoïdes euphorbol esters et de la saponine, tout comme les détergents. Lorsqu’une absorption importante se produit, les symptômes observables sont l’hyper salivation, les troubles gastro-intestinaux, les vomissements, voire de la diarrhée.La sève peut également être responsable d’irritations cutanées, qui se manifestent sous la forme de rougeurs, démangeaisons ou gonflements. Ces derniers signes sont généralement passagers, s’estompant après deux heures environ.

Faites donc en sorte que l’année s’achève une fois encore sans encombre, pensez à conserver ces plantes hors de portée de vos chiens et chats.

Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chiens
Sources :
http://www.entirelypets.com/
http://www.examiner.com/
http://www.petplace.com/

6 réponses à Santé : les plantes de Noël toxiques pour nos chiens et chats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015