Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : la peur des inconnus chez les chats, 2 ème partie (causes, symptômes, solutions)

    Comportement : la peur des inconnus chez les chats, 2 ème partie (causes, symptômes, solutions)Comme nous l’avons vu dans la première partie de ce sujet, lorsque la peur des inconnus est ancrée depuis longtemps chez les chats, il n’est pas toujours facile de l’apaiser. La prévention est donc préférable lorsque cela est possible. C’est le rôle que joue la socialisation, qui est essentielle entre la naissance et la quinzième semaine de vie.

    Chez les chatons, le fait de rencontrer hommes, femmes et enfants de tous âges, taille et caractère aide à se forger un équilibre psychologique qui pose les jalons de leur vie future. Les lunettes, chapeaux, barbes ou fauteuils roulants sont autant de facteurs à ne pas omettre dans leur découverte du monde. Lorsqu’à l’âge adulte, nos félins ont peur des inconnus, il faut cependant essayer d’y remédier. L’un des moyens qui s’offrent à nous est de proposer à nos convives de les encourager à les approcher plutôt que de chercher à les toucher directement.

    Comportement : la peur des inconnus chez les chats, 2 ème partie (causes, symptômes, solutions)La perspective d’une friandise ou d’un jeu est souvent un précieuse allié, ainsi que les encouragements et les félicitations. La position accroupie est quant à elle toujours perçue comme plus amicale que debout, car l’individu semble tout à coup plus petit, donc moins menaçant. Il est bien connu que les chats gonflent leurs poils et bombent leur dos pour paraître plus grands lorsqu’ils se sentent en danger, il est donc logique qu’ils interprètent notre posture suivant les mêmes critères, lorsque nous nous penchons vers eux, courbant le dos pour les atteindre.

    Il existe aussi une approche sensiblement différente, plus brutale, qui consiste à « obliger » nos bêtes à moustaches à assister à la scène qui se déroule lorsque nous avons de la visite. Elle est basée sur l’idée de les maintenir dans la même pièce que les visiteurs, en leur bloquant l’accès aux autres pièces. Il ne faut pas davantage chercher à les approcher, quitte à utiliser du Feliway pour contribuer à réduire leur nervosité et les rassurer. En revanche, si les signes de peur sont intenses au point d’indiquer une grande frayeur, il ne faut pas leur imposer la présence de ce qui en est la cause. Cela ne ferait qu’aggraver l’association d’idée qu’il font déjà entre l’inconnu et la peur.

    Laissez-les plutôt alors au calme dans une pièce séparée, en préservant son intimité. Une confrontation risquerait, outre la confortation de la peur irraisonnée, de donner lieu à un agression défensive avec dents et griffes à l’appui, ce qui pour l’heure réduirait de façon significative le nombre de vos amis et vos chances de les rendre sympathiques aux yeux de vos félins.

    Comportement : la peur des inconnus chez les chats, 2 ème partie (causes, symptômes, solutions)

    Sources : http://www.petside.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015