Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comment retrouver un chat perdu grâce au profilage félin ?

    Comment retrouver un chat perdu par le profilage félin ?Lorsqu’un chat est perdu, un certain nombre de moyens sont à mettre oeuvre rapidement pour le retrouver. Nous allons aborder ensemble les facteurs psychologiques et comportementaux à prendre en compte dans le cadre de vos recherches, afin de mettre en oeuvre la technique du profilage félin.

    Au même titre que les enquêteurs de Police étudient le profil comportemental des personnes disparues, nous allons nous pencher sur celui des chats, afin de cerner avec plus de facilité le périmètre de recherche à établir au départ. Suivant leur mode de vie et leur comportement habituels, nous allons dresser le portrait type de chacun.

    Le chat d’extérieur : c’est un animal territorial. Lorsqu’un chat vivant dehors la majeure partie du temps disparaît soudainement, cela signifie qu’un paramètre extérieur l’a empêché de rentrer chez lui. Cela peut indiquer une blessure, un maintien contre son gré, ou un décès sur son territoire. Il peut également avoir été transporté hors de son périmètre d’action habituel, que ce soit intentionnellement (par une personne qui n’aime pas les chats par exemple), ou involontairement (s’il grimpe dans un véhicule ouvert). Il se trouve alors en territoire inconnu. Mais un animal a également pu le chasser, le conduisant à s’abriter par sécurité. Dans de pareils cas, le caractère du félin influence largement sa façon de faire. Lors de leur arrivée en territoire inconnu, certains ont peur au point de se terrer dans un coin et d’y rester, parfois plusieurs semaines. Ces chats là sont généralement dans l’incapacité totale de retourner chez eux. A l’inverse, d’autres vont rapidement se mettre en quête du chemin de leur maison et retrouver leur domicile. La question majeure à résoudre lorsqu’un chat disparaît est avant tout de déterminer ce qui a causé sa disparition.

    Comment retrouver un chat perdu par le profilage félin ?Le chat d’intérieur : pour un chat vivant en intérieur exclusivement, le territoire est une notion très limitée, qui se borne aux murs de sa maison. Il suffit qu’il soit déplacé hors de ceux-ci pour qu’il soit en territoire inconnu. Il va donc instinctivement chercher à se mettre à l’abri, se cacher, hors de portée des prédateurs et autres dangers qui le menacent. Il ne va généralement pas chercher l’abri salvateur très loin, mais le temps qu’il va y passer avant de bouger et ce qu’il va faire dépendra alors de son caractère. La question à se poser est alors  » où le chat s’est-il caché ? « .

    A partir de ces deux profils vous devez, pour commencer, identifier celui qui ressemble le plus à l’animal en question. Il s’agit d’encourager une stratégie de recherches basée sur le comportement spécifique de chaque félin. Pour cela, une ligne directrice doit être choisie parmi celles qui suivent.

    Chat curieux et joueur : c’est un animal sociable qui se met en fâcheuse posture facilement. Il court vers la porte pour accueillir les nouveaux venus, même inconnus, et ne s’effraie pas facilement. Lorsqu’il est déplacé sur un nouveau territoire, il est possible qu’il commence par se cacher, mais se mettra certainement au plus vite à explorer son nouvel environnement. Étendez donc vos recherches et la pose de vos affiches dans un rayon de cinq pâtés de maison. Interrogez également voisins et passants à proximité du point de fugue, car il est probable que votre chat ne vienne pas à l’appel de son nom.

    Chat indépendant : c’est un animal qui fait peu de cas des gens. S’il se trouve en terrain inconnu, il risque de se mettre également à l’abri au début, puis se risquera au-dehors pour essayer de revenir chez lui ou poursuivre son périple. Commencez par faire du porte à porte et recherchez les lieux pouvant lui permettre de se cacher dans les environs. Placer un appât comestible peut également fonctionner, s’il est encore dans les parages.

    Chat méfiant, prudent : d’un caractère égal, il se montre parfois timide. Il aime les humains, mais se méfie des inconnus et file se cacher à leur approche. Une fois perdu, s’il n’est pas chassé, il risque fort de jeter un œil dans les environs, sans trop s’éloigner, puis revenir à son point de départ. Il y aura de fortes probabilités pour qu’il miaule alors, effrayé, pour vous appeler à son secours. Cela intervient en général au cours des deux premiers jours, lorsque ses craintes commencent à s’apaiser, ou entre sept et dix jours plus tard, lorsque la faim le pousse à se montrer. Il y a de fortes chances pour qu’il se réfugie dans des terrains vagues ou des espaces inoccupés de proximité, où il sera sans doute possible de le localiser.

    Chat xénophobe : ce qui le caractérise est la peur irraisonnée des personnes, objets et animaux nouveaux et inconnus. Cette crainte est ancrée dans son caractère, qu’elle ait été transmise génétiquement ou acquise au fil des expériences passées. Lorsqu’un inconnu arrive chez lui, il se cache et ne reparaît qu’après son départ. Il est globalement assez réticent au contact humain, qu’il s’agisse d’être caressé, porté, etc. Le moindre changement le perturbe. S’il est perdu, il se tapit à l’abri des regards en silence. Il y a peu de chances pour qu’il sorte de sa cachette. Ce genre de chat est fréquemment confondu par ceux qui le croisent avec des animaux sauvages. Il est fréquent que ceux qui ne sont pas retrouvés finissent par rejoindre le groupe de ces derniers d’ailleurs.

    Ces précieux conseils sont le fruit de l’expérience acquise par les experts de l’association  » Missing Pet Partnership « . Il s’agit d’observations réalisées au fil du temps, en partant du constat que chiens et chats ne pouvaient être recherchés grâce aux mêmes méthodes.

    Comment retrouver un chat perdu par le profilage félin ?

    Source : http://www.catchatter.info/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015