Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportement

A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportementAvant d’adopter un Ara sévère (Ara severus, anciennement appelé Ara severa), il est primordial de savoir ce que vivre en sa compagnie signifie.

Le Ara sévère est un oiseau adorable. Très joueur, il est démonstratif sur le plan affectif et ne craint pas le contact s’il est élevé à la main (EAM). Il pince rarement s’il est éduqué comme il se doit. C’est un perroquet à recommander aux personnes sérieuses motivées pour pour s’investir dans son bien-être. Il faut d’ailleurs lui consacrer plusieurs heures par jour pour satisfaire sa soif de rapports sociaux. A son arrivée, il faut faire des efforts pour se faire accepter, mais cela ne diffère en rien des autres psittacidés, puisqu’il a simplement besoin d’un temps d’adaptation.

A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportement

Un jeune sujet devra apprendre avec son maître à contrôler la force de pression de son bec lors des séances de jeu, pour ne pas le blesser par inadvertance par la suite. Cela s’enseigne dès le plus jeune âge, car le bébé oiseau qui vous pince aujourd’hui de façon si charmante perdra de sa magie lorsqu’il fera de même à l’âge adulte, lorsqu’il aura davantage de puissance dans le bec.

Ce psittacidé aime son humain d’une façon qui lui est propre. Cela n’est même pas comparable au comportement d’un gris du Gabon ou d’un gris du Timneh. Il sait donner à son maître le sentiment d’être une personne spéciale, appréciée et privilégiée. Il se montre doux et attachant avec lui. Le langage corporel du Ara sévère est également très démonstratif. Il est possible de deviner comment il se sent rien qu’en l’observant. C’est aussi un petit clown qui ne manque pas d’audace pour « épater la galerie ».

En revanche, ses cris ne sont pas supportables par tout un chacun. Sachez que ce charmant volatile se montre particulièrement bruyant durant quelques « longues » minutes en début et en fin de journée. Le port de boules quies peut alors être utile pour tolérer ce bruit sans lui accorder l’importance que l’oiseau escompte. Il faut progressivement lui apprendre à utiliser la parole pour remplacer les cris, ce qui exige du temps. Mais si cela ne vous fait pas peur, il se montre plutôt babillard le reste de la journée, quitte à se livrer à des soliloques pour avoir le dernier mot. C’est un petit être intelligent et vif d’esprit, qui aime essayer de comprendre le fonctionnement des objets qui l’entourent.

A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportementDe ce fait, tout ce qui se trouve dans votre maison est un jouet potentiel à ses yeux. Il va donc étudier, « goûter », gruger tout ce qu’il trouve digne d’intérêt, quitte à causer la destruction de l’objet convoité. Cela exige une grande rigueur dans la surveillance de cet explorateur à plumes, qui pourrait se mettre en danger sans le vouloir. Lui proposer des jouets à découvrir, fourrager et déchiqueter est un bon moyen de détourner ce petit travers de façon positive. Fournissez-lui à loisir de quoi occuper son bec, en renouvelant les jouets proposés d’un jour sur l’autre, quitte à opérer une rotation, pour lui permettre de se livrer à son activité favorite en toute sécurité.

Si vous envisagez l’acquisition d’un tel perroquet, il est essentiel de prendre en compte toutes ses particularités, outre celles propres à ses congénères, comme le désordre, les salissures et le coût d’entretien. Comme les autres grands perroquets, il n’apprécie pas les maisons bruyantes ou à fort passage et la compagnie de jeunes enfants. Cela le rend nerveux et agressif. Ne vous engagez pas sans être certain de pouvoir tenir vos résolutions, car cela engage vos deux vies pour de nombreuses années.Il est primordial de socialiser très tôt le Ara sévère, car il peut tisser des liens très forts avec son humain chouchou et se montrer un « mordeur sans pitié » vis-à-vis de ceux qui osent s’en approcher. Cela pousse d’ailleurs certains détenteurs à s’en séparer, faute de savoir gérer le problème.

A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportement

Sources :

http://www.avianweb.com/
http://www.parrot-and-conure-world.com/

8 réponses à A la découverte du Ara sévère (Ara severa) : caractère et comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015