Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Conure dorée, ou Aratinga guarouba

    Conure dorée, ou Aratinga guarouba La Conure dorée, ou Aratinga guarouba,  est originaire du Brésil. Elle mesure 34 cm, pour un poids d’environ 290 g. Son plumage est majoritairement jaune vif, à l’exception des rémiges qui forment une large bande verte sur ses ailes. Son bec et ses pattes sont de couleur chair. Elle dépasse rarement les dix ans dans la nature, mais peut allègrement atteindre 43 ans en captivité.

    A l’état sauvage, elle vit dans les forêts humides, en couple ou en petits groupes familiaux comptant une vingtaine d’individus. Son alimentation se compose de fleurs, fruits, bourgeons, noix et graines. Elle consomme notamment les graines du croton matouensis, les fruits du byrsonima crispa et de l’açai. En captivité, sa ration sera plutôt composée d’un mélange de graines pour grandes perruches, extrudés, fruits et légumes. C’est une espèce très affectueuse et intelligente, mais aussi très active et joueuse. Dans la nature, elle vole énormément, tandis qu’en captivité elle préfère escalader et se livrer à des figures acrobatiques. Elle s’apprivoise facilement, ce qui contribue à en faire un oiseau de compagnie très apprécié. Cette grugeuse invétérée nécessite cependant de quoi assouvir son vice en volière, par le biais de jouets, branches de noisetier, et autres bois tendres.

    Conure dorée, ou Aratinga guaroubaElle peut être sujette au picage, surtout si elle ne bénéficie pas de suffisamment d’espace ou de stimulation. Aussi faudra-t-il également veiller à lui fournir calcium, minéraux et vitamines régulièrement, de sorte qu’elle puisse renouveler sans problèmes ses réserves énergétiques que la repousse du plumage épuise. Elle peut relativement bien parler, mais aussi se montrer assez bavarde et bruyante, ce qui ne la rend pas très indiquée en appartement.

    La reproduction a lieu de novembre à février. La femelle pond environ quatre œufs dans le nid logé dans le creux d’un tronc d’arbre élevé. Le nid est plus profond que ceux habituellement édifiés par les perroquets. La couvaison dure trente jours. Les deux parents se relaient durant cette période. A la naissance, les jeunes perruchons sont couverts d’un duvet blanc, qui s’assombrit au bout d’une semaine. Au bout de trois semaines, les plumes des ailes commencent à pousser. Les petits sont joueurs, mais peuvent devenir agressifs envers leurs pairs. Leur élevage est assez singulier. Les parents sont assistés par d’autres membres du groupe en ce qui concerne l’éducation des oisillons.

    La Conure dorée sans doute est la plus convoitée de toutes les Conures. Elle est excessivement rare et menacée dans son biotope naturel, et donc protégée contre l’importation et le prélèvement à l’état sauvage, y compris par le biais de la règlementation américaine. Elle est aussi classée en appendice I sur la liste rouge de la CITES. A ce titre, son prix est relativement élevé.

    Conure dorée, ou Aratinga guarouba

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015