Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : les écoulements du nez chez le chat (causes, symptômes, traitement)

    Santé : les écoulements du nez chez le chat (causes, symptômes, traitement)Le nez est un organe sensoriel incontournable pour les chats. Il est celui par qui passent toutes les odeurs, et le principal outil servant à alimenter leur organisme en oxygène.

    C’est un filtre, qui leur permet d’apprécier les différentes senteurs venant du monde extérieur. Des intrus tels que des bactéries, pollens, voire des épines peuvent aussi y être aspirés. Lorsque cela se produit, un écoulement nasal peut en résulter. Cependant, les sécrétions nasales des félins renferment des anticorps et des fluides permettant de repousser à l’extérieur du corps les particules indésirables.

    Certains symptômes peuvent indiquer un problème de santé :

    • le nez rejette des sécrétions jaunâtres et épaisses
    • la respiration est forte et bruyante
    • l’animal tousse
    • il a de la fièvre
    • il est apathique
    • les yeux pleurent
    • son appétit diminue.

    Santé : les écoulements du nez chez le chat (causes, symptômes, traitement)Cela peut alors indiquer une infection des voies respiratoires par exemple. Lorsqu’un écoulement anormal concerne une seule narine, plusieurs scénarios sont possibles. Il peut s’agir d’un corps étranger logé dans celle-ci ou, chez un sujet âgé, d’une infection des sinus ou d’une tumeur. Les allergies demeurent quant à elles un phénomène relativement rare chez les chats.

    Lorsqu’il s’agit d’un écoulement clair (incolore et liquide), des éternuements l’accompagnent le plus souvent, ainsi que des mouvements de patte venant au contact du museau puis de la langue pour se nettoyer. Les yeux sont larmoyants. Cela se prolonge tant que l’infection virale n’est pas guérie, autrement dit souvent durant des semaines ou des mois, si aucun traitement n’est entrepris. La présence de pollens, poussières ou moisissures est un facteur aggravant.

    Ne vous fiez pas à la température de la truffe de vos chats pour déterminer s’ils ont de la fièvre ou non. Humide ou sèche, chaude ou froide sont des marqueurs qui ne signifient rien. En cas de problème lié aux voies respiratoires, seul un vétérinaire peut établir un diagnostic fiable et prescrire un traitement efficace. L’augmentation de l’humidité de l’air dans les espaces clos aide par ailleurs à liquéfier les écoulements et réduire l’irritation qui en résulte. Si à l’issue du traitement, les symptômes persistent, des tests complémentaires sont nécessaires, pour rechercher l’éventuelle présence d’une maladie comme la leucose féline, la leucémie ou la cryptococcose.

    Santé : les écoulements du nez chez le chat (causes, symptômes, traitement)

    Sources :
    http://www.bluecross.org.uk/
    http://www.petcaregt.com/
    http://www.vetinfo.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015