Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les sens chez les chats : la vue

    Les sens chez les chats : la vue

    La vue des chats est remarquable et largement supérieure à la nôtre.

    De nuit, ils sont plus performants que nous à ce niveau, même dans un environnement faiblement éclairé. Si la lumière est faible, ils disposent de cellules réfléchissantes (le tapis choroïdien), situées derrière la rétine. Celles-ci captent pour eux le moindre rayon de lumière, ce qui accroît leur aptitude à voir de nuit.

    Cette membrane donne aussi l’illusion que les yeux des chats brillent dans l’obscurité. Leurs pupilles s’adaptent ainsi presque instantanément à toutes les variations de luminosité, s’élargissant pour en capter la moindre parcelle. Cela double presque la quantité de lumière qu’ils peuvent capter. Seulement 20% de la lumière nécessaire à l’humain pour y voir dans l’obscurité sont nécessaires à ces félins pour parvenir au même résultat, c’est dire l’acuité de ce sens chez eux.

    Ils voient en couleurs, même s’ils ne voient pas le rouge. Leur perception des détails est imparfaite, ce qui fait d’eux des presbytes.

    Ils sont dotés d’une vue périphérique à 287°, contre 180° pour l’homme. Ils détectent les mouvements à une rapidité étonnante, bien au-delà de celle de l’être humain, mais ce sens est plus aiguisé à une distance de deux à six mètres. Les yeux sont donc le principal atout des félins pour chasser et percevoir le monde qui les entoure.

     

    La vue des chats est remarquable et largement supérieure à la nôtre. De nuit, ils sont plus performants que nous à ce niveau, même dans un environnement faiblement éclairé. Si la lumière est faible, ils disposent de cellules réfléchissantes (le tapis choroïdien), situées derrière la rétine. Celles-ci captent pour eux le moindre rayon de lumière, ce qui accroît leur aptitude à voir de nuit. Cette membrane donne aussi l'illusion que les yeux des chats brillent dans l'obscurité. Leurs pupilles s'adaptent ainsi presque instantanément à toutes les variations de luminosité, s'élargissant pour en capter la moindre parcelle. Cela double presque la quantité de lumière qu'ils peuvent capter. Seulement 20% de la lumière nécessaire à l'humain pour y voir dans l'obscurité sont nécessaires à ces félins pour parvenir au même résultat, c'est dire l'acuité de ce sens chez eux.   Ils voient en couleurs, même s'ils ne voient pas le rouge. Leur perception des détails est imparfaite, ce qui fait d'eux des presbytes.  Ils sont dotés d'une vue à 287°, contre 180° pour l'homme. Ils détectent les mouvements à une rapidité étonnante, bien au-delà de celle de l'être humain, mais ce sens est plus aiguisé à une distance de 2 à 6m. Les yeux sont donc le principal atout des félins pour chasser et percevoir le monde qui les entoure.

    Sources :
    http://www.thecatsite.com/
    http://ophtasurf.free.fr/
    http://www.cats-and-behavior.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015