Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’Amazone à front jaune, ou Amazona ochrocephala

    L'Amazone à front jaune, ou Amazona ochrocephalaL’Amazone à front jaune est originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Elle vit dans les forêts sèches et semi-humides de moyenne et basse altitude, les savanes et les maquis. Elle mesure entre 35 et 38 cm, avec un poids qui varie de 380 à 500 g.

    Elle peut vivre environ 38 ans en captivité. C’est l’espèce de référence chez les ochrocephala, qui comptent en tout quatre sous-espèces. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel (différence visible entre mâle et femelle). Les adultes ont un plumage à dominante verte, le front et la couronne jaunes, le bord de l’aile rouge ainsi que les cinq premières plumes secondaires et une partie de la queue. Les ailes sont également parées de bleu roi et de notes de turquoise. Les cuisses sont verdâtres. Le bec est un dégradé de beige orangé et gris foncé sur les côtés et la pointe. La peau du contour de l’œil est blanche et l’iris orange. Les jeunes ont des couleurs plus sombres et ne portent du jaune que sur le front, le rouge étant moins visible sur le bord de leurs ailes. Leur bec est gris-brun foncé et leur iris marron.

    L'Amazone à front jaune, ou Amazona ochrocephalaSon cri est assez caractéristique, faisant davantage penser à celui d’un canard que d’un perroquet. Elle peut maîtriser la prononciation de nombreux mots si elle veut s’en donner la peine. Comme pour tous les perroquets, cette capacité se développe selon le bon vouloir de l’oiseau. Cela va en général de pair avec le partage de la vie de sa famille humaine, car un psittacidé confiné dans sa cage ne trouve pas les conditions de vie nécessaires à son épanouissement.

    La saison de la reproduction débute en avril et s’achève au début du mois de mai. Entre 3 et 4 œufs sont pondus puis couvés par la femelle. L’incubation dure entre 26 et 29 jours. Les oisillons sont nourris par les deux parents et quittent le nid à entre l’âge de 15 et 17 semaines.

    En captivité, il lui faut une cage spacieuse, surtout si elle doit y passer beaucoup de temps. Joueuse, elle peut passer des heures à s’amuser avec un stylo ou une boulette de papier. Dans son milieu naturel, elle se nourrit de graines, noix, fruits, baies, épis de maïs frais, fleurs et bourgeons. Son alimentation en captivité doit comprendre un mélange de graines pour amazone, des noix, des fruits et des légumes verts. On peut aussi lui proposer des extrudés. C’est un oiseau bruyant au lever et au coucher du soleil, ce que l’on peut canaliser en couvrant brièvement la cage ou en lui apprenant à parler.

    On la trouve assez facilement en élevage. Il faut une autorisation préfectorale de détention pour détenir une Amazone à front jaune, car cette espèce protégée est classée en Annexe I A de la Convention de Washington.

    L'Amazone à front jaune, ou Amazona ochrocephala

    Sources :

    http://avibase.bsc-eoc.org/

    http://animal-world.com/

    http://www.parrots.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015