Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
mai 2017
L M M J V S D
« Avr   Juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Santé : la rétention d’œuf (mal de ponte) chez les oiseaux à bec droit et perroquets

Santé : la rétention d’œuf (mal de ponte) chez les oiseaux à bec droit et perroquetsLe mal de ponte est plus fréquent chez les oiseaux de petite taille, comme les Calopsittes, perruches ondulées ou canaris, mais aucun oiseau n’est à l’abri en réalité.

La rétention d’œuf peut être occasionnée par des carences en vitamines, sélénium, calcium ou protéines, par la fatigue, suite à des pontes répétées, par le stress, l’obésité ou encore l’absence d’un nid au moment adéquat.

L’œuf restant coincé dans l’oviducte (conduit qui achemine les œufs fécondés vers l’utérus), l’oiseau est prostré avec les ailes basses, sa respiration est difficile, ponctuée par des cris, il ne peut plus se percher, reste au fond de sa cage et son arrière-train est souillé de fientes.

Si cette affection n’est pas décelée rapidement, l’animal peut se paralyser des membres, car l’œuf qui ne peut être expulsé fait une compression sur les nerfs sciatiques et les vaisseaux sanguins. Son état se dégrade rapidement et il faut réagir vite.

Santé : la rétention d’œuf (mal de ponte) chez les oiseaux à bec droit et perroquetsSanté : la rétention d’œuf (mal de ponte) chez les oiseaux à bec droit et perroquets

Il faut vérifier qu’il n’y a pas de renflement dans l’abdomen en le palpant et faire une radio en cas de doute pour voir l’avancement de la calcification de la coquille.

Lorsqu’il s’agit d’un œuf « mou », l’expulsion a souvent lieu après un massage de l’abdomen par un vétérinaire mais lorsque la coquille est dure, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Cette intervention porte le nom d’ovocentèse et consiste à aspirer le contenu de l’œuf avec une seringue puis écraser la coquille vide dans l’abdomen de l’oiseau pour ensuite retirer les fragments à l’aide d’une pince par le cloaque.

Il est également possible d’avoir recours à des bains d’eau chaude (28 à 30 °C) durant 15 minutes, en veillant à sécher le plumage ensuite. Mais cela est parfois délicat avec des oiseaux tolérant difficilement les manipulations. 1/4 de tasse de sel d’Epsom peut être ajouté à l’eau chaude si cela ne suffit pas, en répétant les bains de siège jusqu’à l’expulsion. Laissez l’oiseau au calme ensuite, en l’isolant du groupe, mais sachez que si l’expulsion n’a pu se produire dans un délai de 48 h, le diagnostic est généralement sans appel, c’est le décès.

Les oiseaux ayant déjà eu un mal de ponte récidivent assez souvent et dans ce cas, la stérilisation est fortement conseillée.

Santé : la rétention d’œuf (mal de ponte) chez les oiseaux à bec droit et perroquets

Sources :

« Oiseaux passion »

https://c2c5e5.wordpress.com/

http://capecodvets.blogspot.fr/

https://thehomesteadsurvival.com/

https://thehomesteadsurvival.com/

http://graciesbackyardchickens.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015