Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
avril 2017
L M M J V S D
« Mar    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Le comportement de l’octodon, ou degue du Chili, vivant en groupe

Le comportement de l'octodon, ou degue du Chili, vivant en groupeL’octodon, ou Degue du Chili, n’est pas fait pour mener une vie solitaire. Ses mœurs sauvages le poussent à partager son nid avec cinq ou six congénères, qu’il côtoie en permanence.

L’adoption d’un octodon implique avant tout de tenir compte de ses exigences, ce qui implique la présence d’un ou plusieurs de ses semblables. Hélas, certains pensent à tort qu’un animal élevé seul se montrera plus proche de son humain. Or, cela est totalement faux. Les troubles comportementaux découlant de la solitude de ce rongeur parlent d’eux mêmes. Un degue du Chili ne peut être heureux que s’il vit en groupe. Le fait de se laisser manipuler n’est pas accepté par tous, dans tous les cas. D’ailleurs, ceux qui l’acceptent le font généralement lorsqu’ils en ont envie, et non au gré de leur maître. Il s’agit là d’un comportement parfaitement normal chez eux.

Le comportement de l'octodon, ou degue du Chili, vivant en groupeMais le fait de vivre en groupe implique néanmoins certaines mises au point. Ce rongeur a besoin de se situer au sein d’une hiérarchie qui est mise en place par le biais d’affrontements. Lorsqu’un octodon ne s’entend pas avec un autre, il n’est pas pour autant inapte à vivre avec d’autres. Le fait est qu’à notre image, chacun choisit de se rapprocher de ceux ceux qu’il apprécie. Notre intervention ne peut rien y changer, de ce fait l’issue des relations est toujours incertaine. Lorsqu’il existe une incompatibilité manifeste, il faut idéalement changer les animaux de groupe, afin de leur assurer de ne pas rester seuls.

Une fois qu’un sujet est accepté, il va passer tout son temps à interagir avec les autres, que ce soit pour se nourrir, prendre un bain de sable, jouer ou dormir. Ils vont jusqu’à s’entasser lors des siestes ou du repos nocturne, ce qui leur apporte la chaleur et la sécurité de la présence du groupe. Ils ont besoin les uns des autres à chaque instant de leur vie, au point qu’aucun humain ne saurait leur apporter d’équivalent. Seule cette compagnie peut leur apporter l’appétit nécessaire lorsqu’ils se nourrissent, et la santé qui en découle, pour vivre longtemps et en bonne santé à nos côtés.

Le comportement de l'octodon, ou degue du Chili, vivant en groupe

Sources :

http://www.exoticnutrition.com/

http://octodondegus.weebly.com/

http://yaleroadadoptables.weebly.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015