Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : seul ou en groupe, comment accueillir un octodon ?

    Comportement : seul ou en groupe, comment accueillir un octodon ?L’octodon, ou degue du Chili, est un petit rongeur très attachant qui ne saurait se satisfaire de la seule compagnie de son maître.

    Dans la nature comme en captivité, il a un profond besoin de rapports sociaux qu’un congénère est largement plus à même de satisfaire qu’un humain, si bien intentionné ce dernier soit-il. C’est pourquoi il ne faut pas envisager d’en adopter un seul, mais au moins deux. A défaut, la déprime pourrait le gagner et la solitude aller jusqu’à le rendre agressif.

    Certes, le temps ou les accidents de la vie peuvent par la suite le conduire à retrouver seul, mais il faut alors observer avec attention l’évolution de son comportement, ses phases d’éveil et d’activité, afin de pouvoir réagir et lui procurer un nouvel ami de son espèce en cas de besoin. Lorsque cela n’est pas envisagé par le maître et que l’animal décline, il est parfois préférable de lui trouver un nouveau foyer dans lequel il pourra à nouveau se joindre à un groupe et retrouver son entrain.

    Comportement : seul ou en groupe, comment accueillir un octodon ?Seul, il a de fortes chances de vivre moins longtemps, de même qu’une femelle maintenue en couple. En effet, dans le second cas, les gestations répétées ont pour conséquence un épuisement qui ne lui permet pas de vivre plus deux ans environ, au lieu des six à neuf ans habituels. C’est pourquoi il est plus judicieux de réunir des sujets du même sexe, qu’ils soient mâles ou femelles. Dans le cas contraire, il faut prévoir des cages séparées, les partenaires n’étant alors réunis que lorsqu’un accouplement est souhaité.

    Un petit groupe offre une palette de comportements largement plus riche et variée, un spectacle permanent témoignant de l’épanouissement des membres qui le composent. Plus les conditions de vie du degue du Chili sont enrichissantes pour lui, plus il se montre détendu, curieux du monde qui l’entoure, et donc du contact qu’il peut établir avec son maître.

    Il est d’ailleurs parfaitement capable de distinguer une voix d’une autre, une odeur d’une autre, ce qui lui permet de se montrer familier avec les humains qu’il connaît, se réveillant même pour venir les accueillir contre la paroi de sa cage à leur arrivée. Il se montre en revanche plus distant avec les inconnus. Plus il est bien dans ses poils, plus il donne en retour.

    Comportement : seul ou en groupe, comment accueillir un octodon ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015