Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Gasteracantha cancriformis, une épineuse araignée musicienne

Gasteracantha cancriformis, une épineuse araignée musicienneLes araignées comptent parmi elles un genre nommé « Gasteracantha » un nom qui vient du grec « gaster » (« ventre ») et « acantha » (« épine »).

Cette appellation désigne une famille regroupant plus de 70 espèces d’arachnides, caractérisées par un abdomen en forme de coquillage surmonté de protubérances pointues semblables à des épines.

Gasteracantha cancriformis peut être observée en Amérique Centrale, en Californie, en Floride, en Jamaïque et à Cuba. Elle compte deux sous-espèces, Gasteracantha cancriformis cancriformis (l’espèce nominale) et Gasteracantha cancriformis gertschi. La lisière des bois et les jardins arborés constituent son habitat de prédilection, ainsi que les plantations d’agrumes en Floride. Elle est diurne et s’installe généralement dans les arbres eux-mêmes ou les arbustes avoisinants. La toile de la femelle forme un superbe disque an centre duquel elle attend de piéger ses proies, dont elle consomme uniquement les fluides corporels. En consommant de petits insectes dans les citronniers, elle participe à les débarrasser de certains parasites ce qui en fait aussi une jardinière appréciée, en dépit de sa modeste taille.

Gasteracantha cancriformis, une épineuse araignée musicienneSix pointes sont visibles quelle que soit la mutation, ce qui n’est pas le cas de la couleur et de la forme du corps, variables suivant la zone géographique d’origine. Le dessous de l’abdomen est généralement ponctué de taches blanches, mais le dessus peut être jaune, orange ou rouge, tout comme les épines. Les pattes sont quant à elles souvent noires. C’est l’une des araignées les plus colorées de Floride.

Elle présente un dimorphisme sexuel, puisque la femelle mesure 0,5 à 0,9 cm de long pour 1 à 1,3 cm de large, tandis que le mâle n’excède pas 0,2 à 0,3 cm de long pour une largeur inférieure à celle de sa partenaire.

La reproduction n’a pu être observée qu’en laboratoire, en 1971, avec un couple, ce qui n’a pas permis d’établir si cette espèce était monogame. La femelle vit seule sur sa toile de 30 à 60 cm de diamètre, formée d’environ 30 anneaux concentriques espacés de 2 à 4 mm, avec comme voisins quelques mâles, installés à proximité. Le mâle se rend sur la toile de la femelle et la séduit en produisant des séries de 4 vibrations sur la toile, à la façon d’un violoniste. Il approche ensuite sa dame avec précaution. Leur union est scellée par un fil de soie qui les lie jusqu’à l’accouplement, qui peut durer près de 35 minutes et avoir lieu à plusieurs reprises.

Gasteracantha cancriformis, une épineuse araignée musicienneLa femelle pond ses œufs au centre de la toile, dans une poche de soie pouvant en contenir 100 à 260. Ce sac est ensuite déposé sur des feuillages situés sous la toile, avant que la mère ne meure. L’éclosion se produit durant l’hiver, après 11 à 13 jours d’incubation, sans assistance extérieure. Leur première mue a lieu 2 à 3 jours plus tard, puis, 5 à 7 jours plus tard, prennent une coloration noire. Au printemps, les petits s’éloignent du « cocon familial » pour aller tisser leur propre toile et tenter à leur tour de produire une descendance. La maturité sexuelle intervient entre 2 et 5 semaines.

L’espérance de vie ne dépasse pas la reproduction pour les femelles, tandis que pour les mâles, elle se limite à 6 jours après le cycle de production de sperme pour féconder une femelle.

Cette araignée peut mordre, mais ne présente aucun danger pour l’Homme. Ses épines abdominales peuvent causer de légères piqûres sur la peau, ce qui rend sa présence indésirable lors des récoltes. Cette tisseuse mélomane ne manque pas d’attrait. Depuis la forme de son corps jusqu’à ses couleurs et sa toile, c’est l’une des araignées les plus visibles, au point qu’elle n’hésite pas à s’exposer en plein jour au cœur de son ouvrage. Le stabilimentum la protège des oiseaux, qui peuvent ainsi éviter de percuter cette table ouverte en permanence, qui n’attend que le plat principal pour que le repas commence.

Gasteracantha cancriformis, une épineuse araignée musicienne

Sources :

http://bugguide.net/

http://www.leaps.ms/

http://benkolstad.net/

http://www.gnosis.us.com/

http://animaldiversity.org/

http://entnemdept.ufl.edu/

http://www.whatsthatbug.com/

http://www.strangeanimals.info/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015