Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2015
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  

    Le point zig-zag, une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)

    Le point zig-zag une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)L’argiope fasciée (Argyope bruennichi) et l’épeire diadème (Araneus diadematus) sont des araignées communes. Elles tissent une toile pour piéger leurs proies, comme le veut leur espèce.

    Lorsqu’un insecte est pris au piège dans la toile, l’araignée se précipite vers lui pour lui injecter son venin paralysant et liquéfier l’intérieur de son corps. Dès lors, elle n’a plus qu’à l’empaqueter soigneusement pour le déguster ultérieurement, buvant le cocktail prédigéré qu’elle s’est ainsi concocté. Son venin ne présente pas de risque pour l’Homme, à moins d’une sensibilité particulière.

    Ces arachnides élaborent une toile ronde tricotée en spirale sur un plan incliné. Elle est agrémentée au milieu d’une décoration-maison caractéristique, au moyen d’un épais point zig-zag d’un blanc nacré. Pourquoi cette coquetterie ? Ces dames seraient-elles des adeptes de la dentelle ?

    Le point zig-zag une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)Le point zig-zag une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)

    Le point zig-zag une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)Cette zone particulière de sa toile forme une bande composée d’une succession de « Z ». Cette signature se nomme « stabilimentum ». Sa fonction précise demeure encore inconnue, mais plusieurs hypothèses ont été avancées à son sujet.

    Selon l’une d’entre elles, il s’agirait d’un stabilisateur de la toile, favorisant le maintien de sa position en dépit des éléments perturbateurs. Il pourrait aussi s’agir d’une parure de camouflage favorisant la capture des proies.

    Certains ont également avancé que ces coutures supplémentaires préviendraient la traversée de la structure par les oiseaux, la rendant plus facilement repérable (et donc facile à éviter) pour ces derniers. Cette dernière explication ne semble cependant que moyennement satisfaisante, l’argiope étant elle-même inscrite au menu de nombreux oiseaux.

    Ces araignées n’ont pas le monopole de l’originalité et de par le monde, les espèces les plus excentriques peuvent aller jusqu’à tisser des stabilimenta en croix ou en spirale. Dans la nature comme à la ville, l’art trouve sa place, il faut savoir s’attarder pour le contempler.

    Le point zig-zag une astuce de couturière chez les araignées (stabilimentum)

    Sources :

    http://www.arachne.org.au/

    http://kbalmer.blogspot.fr/

    http://www.fcps.edu/

    http://www.spiderroom.info/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015