Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les convulsions chez le chien : que faire en cas de crise ?

    Les convulsions chez le chien : que faire en cas de crise ?Les convulsions chez le chien prennent souvent le maître au dépourvu. En effet, nombreux sont ceux qui ignorent l’existence de ce risque chez leur quadrupède, ce qui rend d’autant plus difficile d’adopter les bons gestes lors d’une crise. En lisant ce sujet, vous saurez comment réagir au mieux.

    Les crises peuvent être impressionnantes à observer. Commencez par vous calmer et ne prenez aucun risque. Ne mettez pas vos doigts dans la bouche de votre compagnon pour éviter une morsure accidentelle et n’y mettez rien d’autre non plus, car les chiens ne peuvent pas avaler leur langue.

    Observez l’endroit où se trouve votre animal. S’il est près d’un escalier, d’un meuble saillant ou d’un objet pouvant lui tomber dessus, éloignez-le en le faisant doucement glisser sur le sol pour le mettre hors de danger.

    Si cela est possible, essayez de noter la durée des crises que vous observez. Au-delà de deux minutes consécutives, placez un ventilateur auprès de votre chien. Humidifier ses pattes avec de l’eau fraîche peut également être utile. En effet, à ce stade, sa température corporelle pourrait à défaut augmenter de façon préoccupante.

    Les convulsions chez le chien : que faire en cas de crise ?Tout en évitant tout contact avec sa tête, vous pouvez rassurer votre chien en lui parlant calmement. Cela peut l’aider à se calmer. Attendez la fin de la crise pour contacter votre vétérinaire.

    Toute crise excédant cinq minutes nécessite une consultation urgente, de même que si plusieurs crises consécutives se produisent, car elles peuvent endommager le cerveau de votre animal ou causer des troubles respiratoires.

    Le diagnostic du vétérinaire passe par un examen complet éventuellement accompagné d’analyses, en vue d’identifier les causes des convulsions et prescrire le traitement le plus approprié. Si un traitement à base de phénobarbitol est envisagé, des tests sanguins auront lieu tous les six mois environ.

    Le bromure de potassium est quant à lui souvent préféré chez les jeunes sujets nécessitant un traitement à vie, car il est mieux toléré par le foie. Au-dessous de deux ans, la réaction de l’organisme est également meilleure globalement.

    Ne laissez pas l’état de votre compagnon se dégrader davantage faute de soins et suivez scrupuleusement les indications du vétérinaire.

    Les convulsions chez le chien : que faire en cas de crise ?

    Sources :

    http://pets.webmd.com/

    http://doghealthnews.com/

    https://www.cesarsway.com/

    http://www.seniortailwaggers.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015