Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : pourquoi les chiens lèchent-ils ?

    Comportement : pourquoi les chiens lèchent-ils ?Tous les chiens lèchent. Chez certains, nous pourrions aller jusqu’à penser que c’est une seconde nature. Mais pourquoi font-ils cela ?

    Lorsque le chiot naît, le léchage est la première sensation qu’il connaît. Sa mère le lèche pour le stimuler, faire circuler son sang, le nettoyer et l’appeler à respirer, l’éveiller à la vie. A ce stade, le léchage intervient pour ainsi dire dans la survie.

    Les louveteaux comme les chiots domestiques ont également tendance à lécher les pourtours de la bouche de leur mère. Mais cela n’a rien d’un acte mutualiste d’hygiène. Il s’agit en réalité d’un témoignage de soumission. En effet, dans une meute, ce sont les subordonnés qui se livrent à ce comportement sur les plus dominants, pour confirmer leur serment d’allégeance à l’autorité canine supérieure (cf photo à la fin de cet article). C’est pourquoi lorsque nous réprimandons nos compagnons, il arrive qu’il tentent de nous lécher ou miment ce geste, ce que certains maîtres interprètent parfois, à tort, comme une tentative de rébellion.

    Comportement : pourquoi les chiens lèchent-ils ?Mais dans nos maisons, les chiens nous lèchent parfois aussi par goût du sel déposé par la sueur sur notre peau, voire par habitude. Chez eux, il s’agit alors essentiellement d’un témoignage d’affection. Il va de soi que pour une question d’hygiène, il ne faut pas tolérer de léchage au niveau du visage, nos compagnons faisant aussi leur toilette intime avec leur langue.

    Cette manifestation leur procure d’autant plus de plaisir qu’elle leur fait libérer des endorphines, augmentant encore leur sentiment de bien-être et l’aspect agréable de la sensation. Dès lors, le léchage peut presque être considéré comme une « drogue ».

    Comportement : pourquoi les chiens lèchent-ils ?Cependant, ces « bisous » humides ne sont pas toujours de notre goût, surtout lorsqu’ils deviennent insistants. Il suffit alors de les ignorer et les éviter discrètement pour qu’ils se raréfient. Pour cela, lorsque notre quadrupède nous lèche, nous pouvons par exemple aussitôt nous lever et changer de pièce. Si cette réaction intervient à chaque fois, l’animal va progressivement comprendre que lécher son maître l’éloigne de lui, ce qu’aucun chien digne de ce nom ne saurait provoquer sciemment. Mais il ne doit y avoir aucun exception faite alors, y compris durant les caresses, afin que le message envoyé reste cohérent.

    Enfin, il arrive que ce comportement se poursuive, mais en étant dirigé vers l’animal, qui se lèche de façon chronique, allant jusqu’à ulcérer sa peau. Les pattes et les flancs sont alors souvent visés, mais cela peut toucher d’autres parties du corps. Ces symptômes peuvent alors indiquer une douleur ou être synonyme d’anxiété ou d’ennui, voire d’allergie ou d’autres problèmes cutanés. Il faut alors commencer par lui apporter davantage de stimulations, en lui faisant faire plus de promenades actives que de coutume et, si cela reste sans effet après quelques jours, consulter son vétérinaire, qui pourra tenter d’établir un diagnostic et identifier les causes de ce désagrément afin de le traiter.

    Comportement : pourquoi les chiens lèchent-ils ?

    Sources :
    http://www.animalplanet.com/
    http://dogs.answers.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015