Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrageLa gestation précède un bouleversement important de la vie de nos rats de compagnie, la naissance des petits, appelés « ratons ».

Chez le rat, la mise bas peut durer environ deux heures. La femelle peut donner naissance à des portées comptant jusqu’à 18 bébés, comme ce fut le cas de ma Mystic, jolie rate siamoise. Lorsque les petits ratons commencent à sortir, un petit écoulement de sang est visible au niveau du vagin. Cela est tout à fait normal et indique que les contractions commencent. La femelle s’étire, puis se rassoit lorsque l’expulsion débute. Elle aide les bébés à sortir en s’aidant de ses pattes et de ses dents. Les uns après les autres, elle va ensuite les nettoyer en les léchant, pour les débarrasser du placenta, qu’elle mange, ainsi que le cordon ombilical. Aucune trace de l’accouchement ne demeure en dehors des bébés en général.

Jour 1 : naissance. Carat donne le jour à ses premiers bébés. Elle est alors âgée de trois mois et demi (cf photo de gauche ci-dessous).
Pendant ce temps, les nouveaux nés pleins de vie gigotent et émettent déjà de petits couinements. Il s’agit en fait d’un signal indiquant à la mère de ne pas les manger. Un accouchement durant au-delà de trois ou quatre heures est anormal. Si cela se produit, rendez-vous d’urgence chez votre vétérinaire. Sinon, vous verrez la maman se calmer peu à peu, ce qui indique que les contractions cessent et que la mise bas est achevée.

Jour 2 : Carat reconnaît déjà les cris et l’odeur de ses petits. A chaque retour au nid, elle vérifie qu’il s’agit bien des siens et que tout va bien (cf photo de droite ci-dessous).

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

Lorsqu’un petit est trop faible pour survivre ou mort, il arrive que la femelle le mange. Elle assure ainsi la survie du plus grand nombre. Cela peut aussi se produire s’il est en bonne santé, lorsqu’elle est stressée ou souvent dérangée notamment. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est fortement déconseillé de toucher la portée avant les quinze premiers jours, surtout si la mère est craintive ou inquiète. Vous verrez que les ratons se développent extrêmement vite.

Jour 7 : les petits ont une semaine et ont déjà presque doublé de taille. La mère passe une grande partie de ses journées à les allaiter (cf photo ci-dessous à gauche). Elle a alors besoin d’une alimentation plus riche et de rations quotidiennes plus importantes pour lui permettre de les nourrir correctement sans pour autant s’affaiblir.

Jour 10 : les yeux sont encore fermés (cf photo ci-dessous à droite).

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrageLa reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

Jour 15 : le pelage à l’aspect de velours est nettement visible, les oreilles se déploient (cf photo ci-dessous à gauche).
Entre 15 et 18 jours, leurs yeux s’ouvrent (cf photo ci-dessous à droite). Dès lors, vous pouvez commencer à les manipuler sans risque, sur de courtes durées. Les jeux et l’interaction avec eux peuvent commencer, d’autant plus qu’ils commencent à explorer leur environnement et se montrent très curieux.

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrageLa reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

Jour 17 : les yeux sont ouverts, les interactions vont pouvoir commencer en douceur.
Plus vous aurez de contacts avec eux à partir de ce stade, plus ils deviendront familiers par la suite. C’est aussi le moment où ils commencent à consommer des aliments solides. Ils sont en cours de sevrage, tétant encore leur mère et mangeant quelques graines.

Jour 32 : à ce stade, les ratons sont presque sevrés. Les nouvelles expériences sont multipliées au travers des jeux et des nouveaux aliments proposés, afin de leur permettre d’assurer une bonne socialisation.

Autour de 4 à 5 semaines, les jeunes mâles peuvent être séparés de leur mère, les femelles pouvant rester avec elle. Le problème qui risque de se poser, si vous laissez les deux sexes au-delà, est que des reproductions multiples se produisent, la mère comme les filles étant alors fertiles. C’est aussi un âge auquel ils sont particulièrement adorables.

La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrageLa reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

Jour 35 : le moment du sevrage est venu, le sexage va pouvoir commencer avant de séparer les mâles des femelles.

Rat-goût et son petit de 14 jours

Source : angelk

Une réponse à La reproduction chez les rats de compagnie : de la naissance au sevrage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015