Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La filtration biologique dans un aquarium d’eau eau douce (fonction, utilité)

    La filtration biologique dans un aquarium d'eau eau douce (fonction, utilité)La filtration est indissociable de la santé d’un aquarium. Lorsqu’elle est correctement assurée, plantes et poissons peuvent s’épanouir sans trop de difficultés. Si elle peut être mécanique ou chimique, un mode de filtration biologique s’est fait jour dans les années 1970.

    La filtration mécanique consiste à éliminer les déchets et débris divers dans l’eau au moyen d’une aspiration manuelle (avec un simple tuyau et/ou une épuisette. Lorsqu’elle est chimique, des substances sont ajoutées à l’eau pour y pourvoir. La filtration biologique se base quant à elle sur les bactéries vivantes présentes dans le bac, pour se nourrir des substances nocives ou les éliminer. L’action de ces bactéries va décomposer l’ammoniac généré par les déchets, le convertir en nitrites, puis en nitrates. C’est le cycle de l’azote.

    Elle permet de favoriser et maintenir la stabilité des paramètres de l’eau bénéfiques aux poissons comme aux plantes. Ces bactéries invisibles à l’œil nu se développent à la fois dans le substrat, la masse filtrante, sur les parois de la cuve et les éléments de décor. Ces petites assistantes travaillent ainsi dans l’ombre à faciliter l’entretien du bac.

    La filtration biologique dans un aquarium d'eau eau douce (fonction, utilité)Lors des changements d’eau, rincez les masses filtrantes intermédiaires dans le seau contenant l’eau retirée, de façon à ne pas éliminer les colonies de bactéries qui s’y trouvent. Cette mesure est le meilleur moyen de préserver l’efficacité de la filtration. L’eau du robinet contient du chlore, une substance qui tend à les détruire. De même, lorsque vous souhaitez renouveler une partie de la masse filtrante, ne le faites pas directement. Placez les nouvelles auprès des anciennes dans le bloc de filtration, pour faciliter leur ensemencement tout en évitant un choc chimique qui perturberait les poissons. Après deux semaines, les anciennes masses peuvent être retirées.

    Il est possible d’avoir recours à de l’eau osmosée. Les revendeurs en aquariophilie en proposent (gratuitement ou non), mais il est aussi possible d’acheter un osmoseur pour la préparer soi-même. A défaut, laissez préalablement reposer l’eau du robinet dans des bidons propres avant de l’intégrer progressivement à votre aquarium, de façon à limiter la variation de température.

    Parallèlement, la distribution de nourriture doit être rationnelle. Cela signifie qu’il ne faut pas donner plus que ce que les pensionnaires peuvent ingérer en cinq minutes. En effet, tout aliment qui n’est pas consommé dans cet intervalle viendra ensuite se déposer sur le fond et se décomposer, participant à polluer l’eau.

    Enfin, une observation régulière permet de juger de l’apparition de problèmes éventuels. Si la filtration biologique est aussi efficace, c’est avant tout parce-qu’elle permet, une fois mise en place correctement, d’offrir un environnement aquatique plus sain et naturel.

    La filtration biologique dans un aquarium d'eau eau douce (fonction, utilité)

    Aquarium fishes in artificial isotope

    Sources :

    http://cichlidnet.com/

    http://www.algone.com/

    http://www.liveaquaria.com/

    http://www.drsfostersmith.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015